Côte d'Ivoire : 38 personnes interpellées suite aux violences contre des Nigériens à Abidjan (CNS)





cote-divoire-38-personnes-interpellees-suite-aux-violences-contre-des-nigeriens-a-abidjan-cns


Le Conseil national de sécurité (CNS) a annoncé dans sa réunion du 27 mai 2021 présidée par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara qu’à ce jour, 38 personnes ont été interpellées par la police suite aux affrontements entre Nigériens et Ivoiriens, survenus le 19 mai 2021, dans plusieurs quartiers d’Abidjan et villes de Côte d’Ivoire.

Ces affrontements ont eu pour origine, la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant des actes de violence commis sur des individus, considérés à tort comme étant des Ivoiriens.

Tout en rassurant que les enquêtes sont en cours pour identifier les acteurs et les instigateurs de ces violences, le CNS a ajouté que des armes blanches ont également été saisies.

Selon le Conseil, ces affrontements ont occasionné la mort d’un Nigérien, 39 blessés dont six cas graves et un officier de police légèrement blessé.

Au plan matériel, 51 commerces ont été pillés et 22 incendiés, 14 véhicules saccagés et 21 millions de francs CFA déclarés emportés.

Le président de la République, tout en condamnant fermement ces affrontements, félicite les Forces de Défense et de Sécurité pour avoir rapidement mis un terme aux violences.

Il a demandé que des actions vigoureuses soient prises en vue de mettre fin aux messages et discours haineux sur les réseaux sociaux, notamment par le renforcement des dispositifs de contrôle de ces plateformes et l’intensification de la répression.

Le Chef de l’Etat présente ses sincères condoléances à la famille de la victime décédée et formule des vœux de prompt rétablissement à tous les blessés.

La justice ivoirienne a condamné vendredi 21 mai 2021, la cyberactiviste Fofana Nawa, à cinq ans de prison ferme et de deux millions d’amende. Elle est à l’origine des violences contre des ressortissants nigériens vivant en Côte d’Ivoire dans la soirée du 19 mai.

Se basant sur une ancienne vidéo incriminant, à tort les Nigériens, Fofana Nawa, dans un direct lancé sur sa page Facebook, avait appelé aux représailles contre la communauté nigérienne vivant en Côte d’Ivoire. Un appel qui a provoqué des actes de violences et de vandalismes des biens des nigériens dans plusieurs villes ivoiriennes.

 

(AIP)

En lecture en ce moment

Laurent Gbagbo ‘’On vous a dit que je n'allais plus revenir, me voici ‘’

Démonstration de force du RHDP à Bruxelles: Une responsable du PDCI rejoint Ouattara