Le groupe “Agir pour une MUGEF-CI plus sociale” dénonce des irrégularités dans la publication des listes de candidature





le-groupe-agir-pour-une-mugef-ci-plus-sociale-denonce-des-irregularites-dans-la-publication-des-listes-de-candidature


Le groupe “Agir pour une MUGEF-CI plus sociale” dénonce des irrégularités dans la publication des listes de candidature pour l’élection des délégués devant prendre part à la prochaine Assemblée générale élective des membres du conseil administratif de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI).

Pour le président du groupe, Bli Blé David, le retrait des policiers, gendarmes et militaires en activité comme à la retraite de la liste électorale de la MUGEF-CI constitue une injustice flagrante pour ces fonctionnaires et agents de l’Etat, une entrave grave au processus électoral, susceptible d’entacher la régularité et la crédibilité des élections et perturber la paix sociale.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi 23 novembre 2021 à Abidjan, M. Bli a exigé la suspension immédiate du processus électoral, la recomposition du comité électoral avec l’intégration des représentants de chaque candidat, la réintégration pure et simple de la population des retraités arbitrairement exclus du fichier électoral, la recomposition des collèges électoraux en y ajoutant ceux des policiers, gendarmes et militaires et l’organisation d’élections plus inclusives, équitables, justes et transparentes.

La présidente du Comité électoral national, Koné Colette, a annoncé lors d’une conférence de presse organisée le 19 novembre 2021 au siège de la Mutuelle, au Plateau, que 176 dossiers de candidature ont été retenus pour leur conformité au guide électoral élaboré dans le cadre des élections des délégués pour le renouvellement des organes de la MUGEF-CI.

Mme Koné a précisé que pour l’élection des délégués prévue le 11 décembre 2021, le Comité électoral national a réceptionné 1562 dossiers individuels de candidature dont 275 dossiers rejetés soit 17,6%. Parmi ces dossiers rejetés, 10% de faux casiers judiciaires ont été découverts.

Ces listes rejetées dans plusieurs sections électorales sont, entre autres, « Performance et bien être », « Rassemblement et changement », « Agir pour une MUGEF-CI plus sociale » et « Transparence solidarité unité ».

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Offensive diplomatique : Kandia Camara porte un message du président Ouattara au président João Lourenço d’Angola

Côte d’Ivoire / Deuil : La belle-fille d’Alassane Ouattara décédée