Affaire déguerpissement des quartiers Houphouët-Boigny 1 et 2 : La mairie de Koumassi se prononce enfin





affaire-deguerpissement-des-quartiers-houphouet-boigny-1-et-2-la-mairie-de-koumassi-se-prononce-enfin


La mairie de Koumassi, dans une publication sur sa page Facebook "Bacongo Community" s’est prononcé sur l’affaire de déguerpissement des habitants des quartiers Houphouët-Boigny 1 et 2, survenu le lundi 22, novembre dernier.

Le communiqué indique de prime abord qu’il s’agit d’une manipulation de l’information car " Des Cyberactivistes se sont donnés à cœur joie dans la publication et le partage de postes tendancieux en s’appuyant sur des chevaux de Troie présentant le maire Cissé Ibrahima Bacongo comme étant une personnalité qui hypothèque l’éducation des plus petits".

" Qu’ils sachent que c’est peine perdu encore une fois car nous préférons avoir ses «écoliers», momentanément dans la rue, en bonne santé et en vie, plein d’espérance, avec un avenir prometteur, plutôt que de les abandonner à eux-mêmes… C’est notre devoir à tous, du moins nous qui avons un minimum de sens de l’honneur et des responsabilités, de porter assistance à toutes les personnes en danger", ajoute la note.

La publication rappelle également toutes les actions posées par le premier magistrat de la commune, depuis 2016, alors qu’il n’était que député de la circonscription de Koumassi. Il s’agit entre autres de la réparation du portail,  de la réhabilitation et l’équipement du lycée municipal, de la réhabilitation du groupe scolaire Mondon avec la reconstruction de la maternelle de l’école municipalité 5, des écoles Lac, Lagunes avec la construction de la maternelle, du groupe scolaire Collectif, BAD 5,  …. Sans oublier  la construction des cantines et bibliothèques au lycée moderne (dont la réhabilitation est en cours).

Pour finir, selon le post, le Maire, pour qui l’école est une priorité,  crée les conditions d’apprentissage et d’épanouissement des élèves avec un cadre plus agréable. Histoire de rétablir la confiance entre les parents d'élèves et l'école.  

Cette sortie fait suite à l'opération de déguerpissement au cours duquel des maisons et des magasins des populations ont été détruits aux quartiers Houphouët-Boigny 1 et 2. Plusieurs familles qui se retrouvent aujourd'hui dans les rues, des propriétaires de magasins et d'espaces publics, qui ont vu leurs locaux totalement détruits manifestent depuis à travers plusieurs canaux dont des vidéos sur les réseaux sociaux.

La mairie de Koumassi a tenu  à informer que cette opération de déguerpissement des populations qui ne concerne que Houphouët-Boigny 1 et 2, ne sera pas poursuivie au-delà de la zone concernée. Elle s’inscrit dans un programme d’assainissement, d’anticipation sur les inondations et de libération des exutoires et emprises du domaine public, entamé depuis 2019 d’une part, et d’autre part, de sécurisation de la commune à travers le démantèlement des fumoirs et autres nids de bandits. 

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Wilfried Zaha pleure l’absence de Gervinho en sélection

Propagation du coronavirus : Monseigneur Ignace Bessi appelle à la solidarité dans le malheur