Orpaillage clandestin : " Les populations étrangères venant des pays limitrophes sont les plus nombreuses" (ministre Téné Birahima Ouattara)





orpaillage-clandestin-quot-les-populations-etrangeres-venant-des-pays-limitrophes-sont-les-plus-nombreusesquot-ministre-tene-birahima-ouattara


Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, a soutenu, ce week-end, devant les sénateurs que les étrangers sont les plus nombreux à s’adonner dans l’orpaillage clandestin.

" Parce que nous avons fait des statistiques récemment et nous avons constaté que les populations étrangères venant des pays limitrophes sont les plus nombreuses à aller à l’orpaillage surtout clandestin en Côte d’Ivoire", a-t-il fait remarquer. Pour lui, il faut emmener les populations locales à s’impliquer dans cette activité. " Je demanderai au ministre des Mines de voir comment est-ce que nous pourrions mettre en œuvre une politique emmenant les populations locales à s’intéresser un peu plus à l’orpaillage comme c’est le cas pour la pêche, l’agriculture", propose-t-il.

L’orpaillage clandestin est devenu un véritable fléau en Côte d’Ivoire avec ses corollaires d’insécurité, de viol, d’appauvrissement des sols, etc.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Concours de la Fonction publique et de l’Ena : voici les deux innovations pour les sessions 2022

Depuis Barcelone, le ministre Adjoumani menace le porte-parole du PDCI-RDA : « Tu vas me connaître maintenant »