Alassane OUATTARA : "Il y a des personnes quand elles gagnent, tout va bien, mais quand elles perdent, rien ne va plus "





alassane-ouattara-quotil-y-a-des-personnes-quand-elles-gagnent-tout-va-bien-mais-quand-elles-perdent-rien-ne-va-plus-quot


Le chef de l’État Ivoirien Alassane Ouattara s’est prononcé sur les troubles qui ont entaché les élections locales du 13 octobre 2018. Au sortir d’un tête-à-tête avec le président français, Emmanuel Macron  à Paris, Alassane Ouattara a lancé des piques à son « aîné » Bédié.

« Il n’y a pas de crispation politique dans mon pays. Le Rhdp a gagné 125 communes sur 200. Dans quelques communes, il y a eu certes des difficultés. Cela se passe aussi en France comme partout ailleurs. Ce n’est donc pas une crispation. Il y a des personnes quand elles gagnent, tout va bien, mais quand elles perdent, rien ne va plus », a critiqué  Alassane Ouattara.

Pour plusieurs observateurs, cette sortie du chef de l’État s’adresse implicitement au Sphinx de Daoukro. En effet, on soupçonne le Pdci de vouloir déconstruire l’image du pouvoir après le recrutement de deux avocats Français. Tout comme, le Chef de l’État, plusieurs membres du gouvernement accusent le Pdci d’être un mauvais perdant. A en croire certains analystes, cette déclaration d’Alassane Ouattara depuis Paris,  montre clairement que la rupture entre Ouattara et Bédié est consommée.

Dimitry Chrysostome de www.lasynthese.net

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Fraternité Matin : pourquoi Venance Konan n’est plus directeur général

Couverture maladie universelle : ça marche ou ça ne marche ?