Après les obsèques d’Arafat DJ : Tina Glamour dissout la Yôrôgang





apres-les-obseques-darafat-dj-tina-glamour-dissout-la-yorogang


La mère de feu Arafat DJ, Tina Glamour, a annoncé, dans une vidéo diffusée, ce mardi, sur Youtube, qu’elle dissout la Yôrôgang.
"Aux managers qui veulent s’accaparer la Yôrôgang, il n’y aura aucune Yôrôgang. Je dissous la Yôrôgang", a annoncé l’artiste. Avant de prévenir : "La personne qui va s’amuser à dire qu’il est le patron de la Yôrôgang, il va me sentir sur son chemin parce qu’il va avoir une sommation interpellative de justice. Il faut mon approbation". La mère du Daïshi a insisté pour dire qu’il n’y aura plus de Yôrôgang, en tout cas dans la version qu’a voulu son fils. Mais, précise-t-elle, "je vais continuer dans l’esprit de Daïshi". Tina Glamour a prévenu qu’elle n’acceptera pas une quelconque usurpation.
Tina Glamour a également annoncé que le cap, c’est désormais "Kong", une chanson en cours du DJ le plus populaire de l’histoire du couper-décaler. "La mort de mon fils est une tristesse. Mais comme c’est quelqu’un qui aimait bosser, qui était un battant, on va continuer avec Kong".
Elle a aussi révélé que l’ordinateur du "Zeux" d’Afrique, son "âme" a disparu. "Son ordinateur a disparu, le disque dur a disparu, son téléphone a disparu", fait-elle savoir, appelant celui qui les a à les ramener.
Elle a demandé pardon à tous ceux que son fils a frustré, notamment David Monsoh, Asalfo, Yves Zogbo Junior, etc.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Liberté de la presse : l’Olped projette d'évaluer l’état de la liberté de la presse dans les 15 pays de la CEDEAO

Aucun arbitre ivoirien retenu pour le Chan 2020