Législatives à Divo : Sanogo Kakou Serge « Pour nous, le candidat qui a le meilleur profil, c’est Me Zéhouri Bertin »





legislatives-a-divo-sanogo-kakou-serge-pour-nous-le-candidat-qui-a-le-meilleur-profil-cest-me-zehouri-bertin


Sanogo Kakou Serge dit SKS, président du MOJACI (Mouvement national des jeunesses actives de Côte d’Ivoire) et fils de la région du Lôh-Djiboua, a animé une conférence publique le samedi 30 janvier 2021 dans un grand hôtel de la ville, en compagnie de plusieurs autres leaders de jeunesses, pour donner sa position sur les législatives 2021 dans la sous-préfecture de Divo. 

Saluant toutes toutes les candidatures retenues pour ces élections qui ‘’revêtent un enjeu majeur pour les populations’’, Sanogo Kakou Serge a souhaité que celles-ci se déroulent de façon transparente mais surtout dans le calme. « Que ces élections là puissent se dérouler dans le calme de sorte qu'au soir du 6 mars, on ne puisse pas compter le nombre des blessés ou de morts, mais le nombre des bulletins de vote », a-t-il souhaité. Entrant dans le vif de son intervention, le président du MOJACI a dénoncé le fait que l’argent soit devenu un moyen pour certains hommes politiques, de se faire adouber par les populations alors qu’ils demeurent foncièrement ‘’imbus de leur personne’’.  « Ces élections revêtent un enjeu majeur pour les populations.  On a besoin d'un candidat qui est proche de la population,  qui est fréquentable.  On a remarqué qu'en Côte d’Ivoire,  c'est l'argent qui fait la politique. Quand on est cadre dans une localité,  on doit savoir qu'on n'est pas le seul.  Pour nous, le candidat qui a le meilleur profil, c’est Me Zéhouri Bertin », a-t-il coupé court. A la question de savoir pourquoi il soutient une candidature indépendante alors qu’il est lui-même membre du RHDP, Sanogo Kakou Serge a déclaré avoir ‘’la culture de faire la promotion des cadres qui sont humbles, qui ne soient pas imbus de leur personne’’. « Le coordonnateur régional du RHDP (le Ministre Amedé Kouakou) n’a pas été en mesure d'assurer l'élection du président de la République (Alassane Ouattara) dans la commune, encore moins dans la sous-préfecture lors de la présidentielle passée d’octobre 2020.  Pour nous, c'est un échec que quelqu'un qui n'a pas été en mesure de garantir l'élection du président Alassane Ouattara en sous-préfecture, puisse se porter candidat au nom du Parti. Aussi, le fait que l'ancien député RHDP parte en indépendant, est la preuve que celui qui est à la tête du Parti n'est pas un rassembleur », s’est-il justifié. Même s’il dit n’avoir aucun ressentiment contre  le Ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, par ailleurs coordonnateur du RHDP dans la région du Lôh-Djiboua, SKS refuse néanmoins de donner sa caution à la candidature dans la sous-préfecture de Divo, du Président de l’Association des cadres du Grand centre. «La loi n'interdit pas le cumul des postes mais celui qui n'a pas le bon profil,  ne doit pas cumuler les postes (…) Tu es maire d'une commune et tu vas te présenter dans la sous-préfecture. Ces élections sont tellement importantes qu'il faut savoir faire le meilleur choix pour que la voix de la population puisse porter », interpelle Sanogo Kakou Serge. Pour qui, ‘’Me Zéhouri est un candidat qui fait la promotion du vivre ensemble’’.
«Je ne vois pas par quel miracle le ministre Amedé Kouakou peut gagner ces élections.  Ceux qui sont habitués à aller chercher les populations en sous-préfecture pour les faire enrôler en commune  et qui sont candidats aux législatives dans la sous-préfecture, partent handicapés dans la mesure où ces électeurs enrôlés en commune ne peuvent plus idéalement leur servir », a-t-il dévoilé dans une salle bondée de monde.

 

Sercom 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Élections Unjci / Franck Ettien annonce officiellement sa candidature

PDCI, les bons points pour 2020