Élection à la présidence de la FECAFOOT : Comment Samuel Eto'o a fait échec aux tentatives de tripatouillage





election-a-la-presidence-de-la-fecafoot-comment-samuel-etoo-a-fait-echec-aux-tentatives-de-tripatouillage


Samuel Eto’o Fils a été élu, ce samedi 11 décembre 2021, à la tête de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Pour y parvenir, les choses n’ont pas été faciles pour le quadruple ballon d’or africain. Car, c’est juste avant le début de l’élection, que les organisateurs ont tenté de fixer de nouvelles règles du jeu.

En effet, dans une vidéo, on voit clairement l’ex-international footballeur s’entretenir avec des membres du comité électoral qui, apparemment, ont imposé le bulletin unique dans la salle même de l’assemblée générale. Très vigilant, il a également imposé le sien.

A lire également : Football : Samuel Eto’o, nouveau président de la Fédération camerounaise

S’adressant à l'un de ces derniers, il a dit : "Cher père, est-ce que vous-même vous êtes fier de ce que vous avez fait ? Moi mon père, David Eto’o, m’a toujours dit que quand un père est mauvais, c’est un sorcier (…) vous ne nous associez pas. Vous décidez tout seul. Vous devez nous convoquer…".

Samuel Eto’o a fait savoir à son interlocuteur que des bulletins ont été introduits dans la salle et qu’ils sont déjà cochés. Sur ce, il s’est imposé : " Même si vous voulez aller au bulletin unique, vous aller signer sur chaque bulletin, le vice-président va signer sur chaque bulletin et vous allez mettre votre cachet". À partir de cet instant, Samuel Eto’o venait ainsi de faire échec à la tentative de tripatouillages de l’élection. Ce qui lui a valu sa victoire indiscutable.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Amical : Côte d’Ivoire-Rdc, Kamara Ibrahim dévoile sa liste de 23 joueurs

Côte d’Ivoire/ 1915 milliards de F CFA de recettes publiques attendues des douanes en 2019