Les travaux de la côtière exécutés à un taux de 71% (Ministre)





les-travaux-de-la-cotiere-executes-a-un-taux-de-71-ministre


Le taux d’exécution des travaux de la voie de la côtière, hormis les kilomètres de bitume dans les villes traversées par le projet, s’élève à 71%, a annoncé le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou, jeudi 12 janvier 2023, au cours d’une visite de chantier.

M. Kouakou a précisé que si l’on tient compte des axes à bitumer à l’intérieur des villes traversées par le projet, le taux de réalisation sera autour de 50%. Il a promis que toutes les dispositions sont en train d’être prises avec les entreprises contractantes pour la livraison de l’ensemble des travaux de cet axe stratégique d’ici juin 2023.

Le ministre Amédé Kouakou et ses collaborateurs ont entamé la visite de ce chantier commençant d’abord par le tronçon carrefour Gesco à Yopougon au carrefour de Jacqueville. Cette visite s’est poursuivie par la suite sur la voie de la côtière qui part du carrefour de Jacqueville à San-Pedro.

Faisant le point d’avancement des travaux à Sassandra, après avoir touché du doigt les réalités de chaque section, il a relevé que de Yopougon au carrefour de Jacqueville, le taux d’avancement est de 71% pour un tronçon qui devrait être normalement fini ce mois.

Le ministre a promis, qu’en collaboration avec son collègue de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, les dispositions seront prises pour résoudre rapidement le problème de déplacement des réseaux de canalisation de la SODECI qui freine les travaux.

Au niveau du chantier, carrefour de Jacqueville-Dabou-Grand-Lahou, les travaux avancent bien surtout sur le tronçon Dabou-Grand-Lahou et il ne reste que les dernières couches de bitume à poser. La hauteur de bitume sur cet axe de la côtière, selon les cahiers de charge, est de 18 centimètres dont une première couche de 12 cm et une seconde de 6 cm.

Le véritable problème réside au niveau du carrefour Grand-Lahou-Fresco avec quelques points d’attention.

Le ministre a demandé à ce niveau à l’entreprise Razel en charge des travaux d’aller plus vite déplorant que, sur plus d’une trentaine de kilomètres, aucune couche de bitume ne soit encore visible.

Sur le dernier tronçon de Fresco-San-Pedro en passant par Sassandra, il s’est réjoui du bon avancement des travaux relevant quelques défauts techniques qui seront corrigés par l’entreprise PFO construction en charge du chantier.

D’un coût de 308 milliards de francs CFA, la route de la côtière entre Abidjan et San-Pedro, longue de 350 kilomètres, sera à péage.

La ville San-Pedro, deuxième ville portuaire de la Côte d’Ivoire, accueillera en janvier 2024 des matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le pays est hôte. La route de la côtière était quasiment impraticable depuis quelques années.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Renforcement des chaînes de valeur domestiques : Le Premier ministre Patrick Achi lancera officiellement le « PEPITE » le mercredi 5 octobre

MUGEFCI : Le Conseil d’Administration initie une mission d’information dans le District d’Abidjan à compter du 21 février 2023