Fête du Ramadan : l’ONG "La Bonté" apporte du bonheur à des familles en difficultés





AJMCI,ONG La Bonté,Ramadan


L’ONG la Bonté continue d’étendre sa toile. Après la remise de dons aux détenus de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), cette organisation a apporté, une aide à des familles en difficulté en vue de leur apporter un peu de bonheur le jour de la fête.

Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue ce vendredi au siège de l’Association des jeunes musulmans en Côte d’Ivoire (AJMCI), sis à Treichville, l’ONG a offert à 15 familles en difficultés, des vivres notamment du riz, de la pâte alimentaire, de la pâte de tomate et de l’huile afin que chacun puisse ressentir la joie qu’il y a à fêter avec la famille.

A lire aussi: Ramadan : l’ONG "La Bonté" fait dons aux détenus musulmans de la MACA 

Justifiant cet acte, le président de l’ong La Bonté, Sanogo Brahima a rappelé le slogan de son organisation à savoir « le bonheur ensemble ».

"L’objectif étant de pouvoir être heureux ensemble surtout à l’occasion de la fête de Ramadan que nous allons célébrer. Il faut de ce fait, aller vers son prochain, vers l’autre", a dit M. Sanogo.

Poursuivant, il a indiqué que son organisation n’a certes pas assez de moyens, mais il lui appartient, dans un élan de solidarité, de partager le peu dont elle dispose avec les autres pour pouvoir faire le bonheur ensemble.

Il a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude à l’AJMCI, son partenaire privilégié qui lui permet d’atteindre sa cible.

Cette action, la première du genre de cette organisation a été appréciée par les récipiendaires. Ils ont exprimé leur reconnaissance à l’ong pour ce geste et souhaité qu’elle ait davantage de moyens pour que dans les années à venir, plus de familles puissent bénéficier de ces dons.

L’ONG la Bonté existe il depuis trois ans. Elle s’est fixée de mener ses actions dans trois grands domaines à savoir, le social, la santé et l’alphabétisation, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Construction d’un site de dépistage à la Place Inch’Allah : Les populations opposent un refus

Le stade olympique d'Ebimpé : bientôt la polémique ?