Mali: Le président IBK annonce la dissolution de fait de la cour constitutionnelle





Mali, IBK,


Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a annoncé, le samedi 11 juillet, la  dissolution de fait  de la Cour constitutionnelle, après les manifestions qui ont lieu depuis deux jours à Bamako.
”J’ai décidé d’abroger les décrets de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle et d’aller vers la mise en œuvre des recommandations issues de la mission de la Cedeao. Cette dissolution de fait de la Cour va nous conduire dès la semaine prochaine à demander aux autorités compétentes la désignation de membres pour que, rapidement, une cour reconstituée nous aide à trouver les solutions aux contentieux issus des élections législatives”, a déclaré le président IBK.
Pour rappel, la décision de la Cour constitutionnelle d’invalider une trentaine de résultats des élections législatives de mars-avril est l’élément déclencheur de la contestation du vendredi et samedi à Bamako.
Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Réforme de la CEI : Accusé de poser des préalables pour prendre part aux discussions, le PDCI "marque sa grande surprise"

Côte d’Ivoire/Décédé le samedi 9 mars : Qui est Bernard Binlin Dadié ?