Après avoir marqué le football ivoirien, ces grands clubs aujourd’hui en Ligue 2





apres-avoir-marque-le-football-ivoirien-ces-grands-clubs-aujourdhui-en-ligue-2


 Plusieurs grands clubs qui ont marqué le football ivoirien par le passé, mais évoluent désormais en deuxième division. Retour sur le brillant parcours de ces différentes formations.

 Le Séwé Sports de San Pedro

Le Séwé Sports a marqué les débuts des années 2010 avec une redoutable équipe conduite par des joueurs tels qu’Assalé Roger, Gbohouo Sylvain, Zougoula Kevin et bien d’autres. Cette formation a régné sur le football ivoirien de 2012 à 2014 en enchainant 3 titres de champion consécutifs (2012, 2013, 2014) . Le Séwé Sports de San Pedro est la dernière formation ivoirienne à avoir disputé une finale de coupe africaine des clubs. C’était en 2014 en coupe de la Confédération face à Al Ahly d’Egypte. Les hommes de San Pedro s’étaient imposés à aller à Abidjan (2-1) avant d’aller s’incliner au retour au Caire sur le score (1-0). 

Cette belle hégémonie sur le football ivoirien va prendre fin en 2018 avec une relégation en deuxième division. Depuis l’équipe du président Eugène Diomandé n’a pas encore retrouvé l’élite. Espérons tout simplement que la nouvelle saison qui débute dans les prochains jours soit la bonne.

 

Le stade d’Abidjan

 

 Le Stade d'Abidjan fait partie des plus vieux clubs en Côte d’Ivoire.   Formé en 1936 sous le nom d'ASFI Abidjan, le club est renommé Stade d'Abidjan en 1959. C’est le premier club ivoirien à avoir remporté la Coupe d’Afrique des clubs champions (ancienne formule de la ligue africaine des champions). C’était en 1966, sous la houlette du technicien, Luc Olivier , les bleus et rouges ,avec des joueurs tels que Déhi Maurice, Joseph Bléziri, Zadi François, Konan Henri, Ezan Emmanuel et Guy Cissoko, s’était hissé sur le toit de l’Afrique.
En 1977, le Stade, avec de jeunes loups comme Zahui Madou Laurent, Ignace Guidy, Koffi Kouadio Jules et Téty Gnabo Julien, avait mis la sous-région à ses pieds en remportant la Coupe Ufoa..
Sur le plan national, le Stade a été cinq fois champion (1962, 1964, 1965, 1966 et 1969) et 5 fois vainqueur de la coupe nationale (1971, 1976, 1984, 1994, 2000 ) , sans oublier sa couronne en coupe Félix Houphouët-Boigny en 1985.  De nombreux grands noms du football ivoiriens sont également passé par cette formation. On peut citer entre autre, feu Mama Ouattara, Didier Otokoré, Ibrahima Bakayoko, Joël Tiéhi, Oumar Ben Salah ou encore Serey Die.   Notons que le stade d’Abidjan a été relégué en deuxième division en 2018.

 

L’Africa Sports d’Abidjan

 

L’Africa Sports d’Abidjan est après l’Asec Mimosas le club le plus titré de la Côte d’Ivoire, avec 17 titres de champions de Côte d’Ivoire,  21 Coupes nationales, et 11 Super Coupe Félix Houphouët-Boigny.  Sur le plan continental, l’Africa Sports a été deux fois vainqueurs de Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes (équivalent de la Coupe de la Confédération) en 1992 et 1999, vainqueur de la Super coupe d’Afrique en 1993, et 3 fois trois vainqueurs de la Coupe Ufoa (1985, 1986 et 1991. ).  L’Africa Sports a eu un passé très glorieux et a donné de grands joueurs au football ivoirien. On peut citer notamment Serge Maguy, Dié Serge , Pascal Miezan, Lué Ruffin, Alain Gouamené , Tizié Jean Jacques, Kader Keita, Fadel Keita, et bien d’autres. De grands joueurs africains tels le nigérian Rashidi Yekini ou le camerounais Joseph Antoine Bell sont aussi passés par l’Africa.

 

Depuis plusieurs années, l’Africa Sports ne fait véritablement plus partie des meilleures formations de Côte d’Ivoire. Ce club qui n’a plus remporté de titre champion depuis 2011 a été confronté à des interminables querelles entre les dirigeants du club. La dernière en date est la crise entre Antoine Bahi et Alexis Vagba qui réclamaient chacun la présidence du club.  Chaque président avait son groupe, et les deux groupes fusionnèrent pour former une équipe les jours de match. Du jamais dans l’histoire du football.  Conséquence : l’Africa Sports a terminé lanterne rouge de sa poule, et est relégué en deuxième vision pour la toute première fois depuis sa création en 1947. 

 

Gael ZOZORO

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Sébastien Haller ‘’ Je ne peux qu’être fier d’honorer ma première sélection par un but ‘’

Coronavirus : Donald Trump suspend l’entrée aux États-Unis des voyageurs européens sauf …