Téléphonie mobile : l’Afrique subsaharienne atteindra 70 millions d’abonnements 5G d'ici 2026





telephonie-mobile-lafrique-subsaharienne-atteindra-70-millions-dabonnements-5g-dici-2026


Selon, la 20e édition du Rapport Ericsson sur la mobilité (EMR) publiée récemment, avec des données locales qui mettent en évidence les tendances uniques de chaque marché régional, y compris l’Afrique subsaharienne, les pays du Sud du Sahara vont compter 70 millions d'abonnés à la 5G dans cinq ans. Globalement, les abonnements mobiles 5G dépasseront 580 millions d'ici la fin 2021, avec environ un million de nouveaux abonnements mobile quotidiens.

En attendant, c'est la 4G qui tient la corde avec environ 15 % des abonnements mobiles en fin 2020 alors que, de manière générale, sept abonnements mobiles sur dix devraient concerner le haut débit d'ici 2026.

Par ailleurs
, le dernier rapport d’Ericsson ConsumerLab présente des informations clés sur ce que les consommateurs d’Afrique subsaharienne pensent qu’il se passera au-delà de la pandémie, jusqu'en 2025, en interrogeant un échantillon de 1 000 à 2 000 répondants âgés de 15 à 79 ans. ce rapport a révélé qu’en entrant dans la prochaine normalité, les consommateurs africains auront ajouté en moyenne 3,4 services en ligne à leurs activités quotidiennes en ligne, tout en augmentant le temps qu’ils passent en ligne de 10 heures par semaine d’ici 2025, par rapport à leurs habitudes pré-pandémiques.

Cette décision devrait également combler le fossé entre les utilisateurs en ligne modérés et avancés, les utilisateurs en ligne plus modérés ayant introduit davantage de services en ligne dans leur vie quotidienne au cours de la pandémie.

En raison de la pandémie de COVID-19, la mise en œuvre de l’éducation en ligne dans les écoles et les universités ainsi que le travail à distance ont augmenté pour atteindre respectivement  87 % et 63 %. À l'avenir, l’éducation en ligne et le travail à distance devraient collectivement rester à un niveau de 51 %.

Avant la pandémie de COVID-19, le nombre d’achats en ligne s’élevait à 28 % du nombre total de tous les achats, à la fois en ligne et dans les magasins physiques. Pendant la pandémie de COVID-19, ce chiffre est passé à 47 %. Les consommateurs prévoient que leurs habitudes d’achat en ligne resteront à un niveau de 37 % après la fin de la pandémie de COVID-19.

Nora Wahby, vice-président et Directeur d’Ericsson pour l’Afrique de l’Ouest et le Maroc, déclare à cet effet, "Avec la pandémie de COVID-19, l'Afrique subsaharienne a vu un changement dans les activités quotidiennes de ses citoyens, dont beaucoup dépendent désormais de la connectivité pour étudier, travailler ou faire du shopping. La population jeune, la couverture mobile élargie et les smartphones plus abordables vont accélérer la croissance continue du haut débit mobile en Afrique subsaharienne, donnant lieu à #AfricaInMotion. Avec la 4G plus répandue et la disponibilité de la 5G croissante en Afrique subsaharienne, nous envisageons une  nouvelle normalité avec des activités en ligne de plus en plus courantes d'ici 2025".

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

MUGEF-CI : Mesmin Komoé appelle à une transition "la plus douce possible"

Ouverture à Abidjan d’une rencontre entre le Ghana et la Côte d’Ivoire sur les modalités de mise en œuvre d’un prix plancher du cacao