Covid-19 : plus de 200.000 doses de vaccin supplémentaires arrivées à Abidjan





covid-19-plus-de-200000-doses-de-vaccin-supplementaires-arrivees-a-abidjan


 

Le programme de vaccination de la Côte d'Ivoire vient d’être renforcé par l’arrivée de 268.000 doses de vaccin contre la COVID-19 Astra Zeneca données par la France à travers l’initiative COVAX.

Abidjan, le 19 juillet 2021 - Le programme de vaccination de la Côte d'Ivoire a été renforcé par l'arrivée de 268 000 doses de vaccin d'AstraZeneca, offertes par le gouvernement français par l'intermédiaire de l’initiative COVAX.
Les doses sont arrivées dans la soirée à l'aéroport international Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan, et ont été reçues par le ministre de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, M. Pierre DIMBA et l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Son Excellence Jean-Christophe Belliard . 
Le don de la France a été effectué dans le cadre de l’initiative COVAX, une initiative mondiale visant à rendre les vaccins contre la COVID-19 disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu. COVAX est codirigé par la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), la GAVI (l'Alliance pour les vaccins) et l'Organisation mondiale de la santé.
Le ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, M. Pierre DIMBA, s'est félicité de ce don opportun et a réaffirmé que la Côte d'Ivoire travaille en étroite collaboration avec ses partenaires pour répondre aux besoins du pays en vaccins contre la COVID-19.  Le don par la France de doses du vaccin d'Astra Zeneca par le biais du COVAX est un exemple de cette collaboration et un pas supplémentaire vers la réalisation de l'objectif de vaccination de 60% de la population de notre pays. 
La Côte d'Ivoire a été le deuxième pays africain à recevoir des vaccins COVID-19 via COVAX fin février. Elle a reçu 504 000 doses du vaccin contre le COVID-19 d'AstraZeneca. La première phase du programme de vaccination, qui a débuté début mars, visait à protéger les travailleurs des services publics de première ligne, notamment les professionnels de la santé, les forces de défense et de sécurité et les enseignants.
« La France s'est engagée à soutenir les pays en développement dans l'accès aux vaccins contre la COVID-19. Le don aujourd'hui de 268 000 doses de vaccins via la facilité COVAX témoigne du même engagement de la France en faveur de la Côte d'Ivoire et constitue un pas supplémentaire vers la réalisation de l'objectif de l'initiative COVAX, à savoir la distribution équitable des vaccins et l'immunisation universelle", a déclaré l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Jean-Christophe Belliard. » 
Madame Barbara Nel, présidente d'AstraZeneca pour la région Afrique, a déclaré quant à elle que : "L'arrivée de 268 000 doses supplémentaires de vaccin COVID-19 Astra Zeneca à Abidjan est une très bonne nouvelle pour la population ivoirienne. Au nom d'AstraZeneca, je tiens à remercier M. DIMBA, nos partenaires de l’initiative COVAX, l'Organisation mondiale de la santé, la GAVI, le CEPI et l'UNICEF pour avoir rendu cela possible. Tous les partenaires de l'alliance pour les vaccins travaillent 24 heures sur 24 pour s'assurer qu'un maximum de vaccins contre la COVID-19 puisse parvenir aux pays africains le plus rapidement possible. L'arrivée en Côte d'Ivoire de ces vaccins démontre la valeur de la collaboration entre les gouvernements,  l'industrie et les autres acteurs qui travaillent ensemble pour répondre aux besoins urgents de notre continent". 
Le vaccin COVID-19 AstraZeneca représente environ 90% de l'approvisionnement en COVAX à ce jour, avec plus de 80 millions de doses livrées à 127 pays, dont plus de 38 pays africains. 
AstraZeneca s'est engagé à fournir le vaccin de façon massive et équitable dans le monde entier, sans aucun profit pendant la pandémie. Le vaccin contre la COVID-19 AstraZeneca a contribué à sauver des dizaines de milliers de vies et à prévenir des milliers d'hospitalisations depuis le début de cette année.

 
GZ avec Sercom

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Covid-19 : comment une erreur médicale a tué une dame au CHU de Cocody

Le plateau technique de l’hôpital général de Zouan-Hounien décrié