En attendant les élections à la Fédération de Taekwondo : Crise de confiance entre l’équipe sortante et les membres





en-attendant-les-elections-a-la-federation-de-taekwondo-crise-de-confiance-entre-lequipe-sortante-et-les-membres


L’Assemblée générale de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (FITKD) se tiendra dans quelques semaines. À cette occasion, les membres procéderont au renouvellement des instances dirigeantes. Si pour l’heure, on est pratiquement sûr que le président actuel ne sera pas candidat, dans le milieu, on s’inquiète tout de même de ce que l’équipe dirigeante veut imposer un candidat. Ce qui n’est pas du goût de nombreux taekwondoins qui aspirent à un changement. Pourtant, selon eux, dans la pratique, tout porte à croire que le bureau sortant veut tout mettre en œuvre pour confier les rênes de la fédération à l’un des leurs.

A lire également - Afrobasket 2021 : les Éléphants décorés

Déjà, comme nous révèlent certaines indiscrétions, en 2019, pour l’Assemblée générale, des dispositions avaient été prises en violation flagrante des textes de la fédération. L’une d’elles concerne la participation à cette rencontre. À l’époque, par l’entremise du secrétaire général, le président de la Fédération avait indiqué que "la participation de tout club à l’AG de 2019, requiert d’être actif pendant les années 2018 et 2019 obligatoirement". Pour des présidents de club et maîtres de salles, " ces dispositions non-statutaires ont eu pour conséquence d’exclure plusieurs clubs membres actifs qui, en plus d’être à jour de leurs cotisations annuelles, ont participé aux activités organisées par la fédération".
Autre violation des textes. Le cas de la représentation d’un club à l’AG. En 2019, le président et son équipe ont imposé que la représentation d’un club à l’AG doive se faire par un membre dont le club est actif et ayant participé aux activités de la fédération en 2018 et 2019. Toute chose qui n’existe pas dans les textes. Du coup, les clubs qui se retrouvaient dans cette situation ne pouvaient pas librement choisir leurs membres pour les représenter à l’AG.
Ce sont là quelques faits parmi tant d’autres qui ont créé une crise de confiance entre de nombreux membres et l’équipe du président sortant. Pour l’heure, tous espèrent que les choses seront plus précises avant l’AG élective à venir.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Législatives : Laurent Gbagbo dénonce les propos "tribalistes et exclusionnistes" tenus par des candidats de son parti

Côte d'Ivoire / Coopération ivoiro-japonaise : Abidjan bientôt doté de 3 nouveaux échangeurs