Ivoire road trip : La caravane "On connaît chez nous" met Daloa à ses pieds





ivoire-road-trip-la-caravane-quoton-connait-chez-nousquot-met-daloa-a-ses-pieds


La délégation d’Ivoire road trip a déposé ses bagages, ce week-end, à Daloa. Au programme, un show inédit qui a mis tout le monde d’accord.
Dénommé "On connait chez nous", cette caravane qui a pour but de valoriser la culture ivoirienne, n’a pas failli à la tradition. Comme à San Pédro et à Korhogo, la délégation a fait une incursion dans les lieux touristiques qui abritent la culture de la cité des antilopes. Ainsi, les visiteurs se sont rendus dans le légendaire centre artisanal de la ville où sont confectionnés les célèbres "tapettes" de Daloa (sandales traditionnelles).
La délégation a pu également constater la diversité de peuples qui vivent dans la capitale de la région du Haut Sassandra. Ce qui crée un véritable brassage culturel qui en fait sa richesse. Dès lors, magnifier la culture ivoirienne devient facile. Et le brasseur Brassivoire qui l’a si bien compris, y a installé, comme partout où la caravane est passée, son "village Ivoire" qui a accueilli le show.
Les Groove Girls (orchestre 100 % féminin) annoncent la couleur, dès le vendredi, avec un show délirant de 3 heures de temps. Le public est gonflé à bloc, prêt à poursuivre la fête. Les Pro du Zouglou viendront les "achever" avec leurs textes emprunts d’humour.
Le lendemain, Woyo Djidji passe en première partie. Malgré la fine pluie qui s’abat sur Daloa, le show se poursuit. Ne dit-on pas qu’"en Zouglou ça réussit toujours" ? Il est environ 23 h quand Serge Beynaud, la star du coupé-décalé, monte sur scène. Sans grande difficulté, avec ses titres à succès, il met le public à ses pieds. Grand danseur, il emballe le public avec ses chorégraphies.
Le duo zouglou, Yodé et Siro, peut enfin monter sur scène. C’est son public et il sait comment le dompter. D’ailleurs, l’un des membres du groupe est originaire de la région. Il s’agit de Siro. Son compère et lui n’ont aucune difficulté à mettre la foule en extase. La voix grave, mais envoûtante de Yodé met les populations pratiquement en transe. ‘’Atito’’, ‘’Y a son goût dedans’’, ‘’Coco’’, ‘’Gbonhi’’, etc. sont repris en cœur.
Pari réussi pour Ivoire qui mettra le cap sur Divo, les 17 et 18 septembre prochains, pour un autre show inoubliable.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Sommet des chefs d’Etat sur la 20e reconstitution ambitieuse des ressources de l’Association Internationale de Développement (IDA20) : "déclaration d’Abidjan"

Coronavirus : Eliminatoires Can 2021, menace sur la double confrontation Côte d'Ivoire-Madagascar