Délocalisation de la gare de bus du campus : Les étudiants inquiets, la SOTRA s’explique





delocalisation-de-la-gare-de-bus-du-campus-les-etudiants-inquiets-la-sotra-sexplique


La Société de transport urbain (SOTRA) a décidé de délocaliser sa gare de bus du campus de Cocody. Ainsi, la ligne 56 sera déplacée devant l’école de police, les lignes 52 et 49 seront désormais située devant l’Institut des sciences et techniques de la Communication (ISTC) et en face de l’Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (INSAAC), se retrouvera la gare des lignes 53 et 85.
Face à cette mesure, l’inquiétude va grandissante dans les rangs des étudiants. Car faut-il le savoir, les nouvelles gares sont beaucoup plus éloignées des amphis et des salles de travaux dirigés (TD).
"De L'UFR Criminologie à l'IST, c'est au moins 2 ou 3 kilomètres. Comment feront les étudiants d'Abobo s'il pleut ? Les abris-bus de l'école de police peuvent-ils contenir tous les étudiants de Koumassi en cas de pluies ou de fort soleil ? Comment feront les étudiants en situation de handicap et de mobilité réduite ?", s’interroge un internaute qui semble bien connaître les lieux. Interpellant au passage la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI).
De son côté, la SOTRA, tout en donnant l’information de la délocalisation de la gare de bus du campus, fait savoir que "cette décision fait suite à une demande du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, en raison de la construction de l’annexe de l’hôpital mère-enfant sur le site actuel de ladite gare".
Voilà qui est clair. On sait désormais d’où viennent les ordres.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Bouaké-Université Alassane Ouattara : Ouverture prochaine des départements de "Sciences et Techniques" et de "Sciences de l'Éducation"

Le président du Sénat veut voir Ouattara, Bédié et Gbagbo rassemblés autour d’une même table