Journée de la Paix : le Premier ministre Patrick Achi prend part à une messe à la Basilique de Yamoussoukro





journee-de-la-paix-le-premier-ministre-patrick-achi-prend-part-a-une-messe-a-la-basilique-de-yamoussoukro


Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a pris part le 14 novembre 2021 à Yamoussoukro à la messe officiée à la Basilique Notre Dame de la Paix pour la commémoration de la 25è édition de la Journée Nationale de la Paix (JNP).

L'évêque d’Agboville et Administrateur apostolique du Diocèse de Yamoussoukro, Monseigneur Alexis Touably Youlo, a exhorté tous les Ivoiriens à s'engager résolument pour la consolidation de la paix.

"Il est heureux que nous soyons au sein de la Basilique pour célébrer la Journée de la Paix. Cela est une véritable invitation à l'élévation. Nous élever au-dessus de toutes sortes de barrières qui pourraient nous diviser, notamment les barrières ethniques, régionales, culturelles, religieuses, politiques, etc.", a déclaré le prélat. En formant le souhait que cette journée stimule la marche des Ivoiriens pour la cohésion nationale.

Pour Mgr Touably, les Ivoiriens doivent avancer ensemble, riches de leurs différences sociologiques, car ils sont tous des enfants d'un seul père (Dieu) et d'une seule mère (la terre de Côte d'Ivoire).

Il a relevé que l'objectif commun de tous les Ivoiriens doit être de tout faire pour préserver la paix et contribuer au développement du pays.

Selon lui, la paix est comme un pagne que nous devons tisser ensemble ; et c'est la diversité des fils qui fera sa beauté. Pour ce faire, nous devons harmoniser nos différences pour réussir une belle œuvre.

Mgr Touably a salué les efforts du gouvernement pour la consolidation de la paix." Beaucoup a été fait et nous vous encourageons à faire plus, à aller plus loin. Nos prières vous accompagnent", a-t-il dit.

Il a conclu son homélie en exhortant à ne jamais laisser germer de mauvais sentiments dans nos têtes et cœurs. De ne jamais laisser sortir de nos bouches de mauvaises paroles. Tout comme de ne pas poser d'actes violents les uns contre les autres.

Le séjour du Premier Ministre s'est achevé à la Mosquée de la Paix de la ville, par une visite de courtoisie au Grand Imam El Hadj Seydou Sylla et à la communauté musulmane.

Instituée en mars 1996, la JNP vise à sensibiliser les populations à la culture de la paix et à la cohésion sociale.

Source : CICG

En lecture en ce moment

Covid 19 :La Mairie de Grand-Bassam vient en aide à 100 familles démunies du Phare et d’Odoss

Coronavirus : Les nouvelles dispositions prises par l’Assemblée nationale pour la reprise des travaux parlementaires