L’association Osons soulage les enfants du Centre d'éducation spécialisée de Cocody





lassociation-osons-soulage-les-enfants-du-centre-deducation-specialisee-de-cocody


Faciliter l’amélioration de la communication chez les enfants atteints d’autisme et de trisomie 21. C’est le sens du don de 21 classeurs de communication PECS qu’a fait ce mercredi 17 Novembre 2021 l’Association OSONS aux enfants du centre d’Education spécialisé de Cocody.

Une action qui a été rendue possible grâce au soutien des parents et des personnes de bonne volonté. C’était en présence de la représentante de la Directrice régionale du Ministère de la femme, de la famille et de l’enfant.

« Le Picture Exchange Communication System (PECS) ou le système de communication par échange d’image est un moyen adapté de communication qui vient compenser ou remplacer un manque ou une grande déficience de parole. Comme vous le savez, chers parents, nos enfants ont de grandes difficultés dans la compréhension verbale ou l’expression et souvent ne s’expriment pas du tout verbalement.  Et le PECS est donc un excellent moyen que nous devons apprendre à nos enfants pour leur faciliter la communication sous ses deux versants expressifs et réceptifs.» ,a expliqué à ses pairs parents d’enfants ,Madame Atsé Roseline ,présidente de l’association OSONS. Tout en assurant que ces classeurs vont permettre aux enfants récipiendaires d’accroitre leur compréhension du langage, l’amélioration de leur vocabulaire et faciliter leur entrée dans les échanges avec leur entourage. 

Le besoin de la formation des éducateurs et parents d’enfants malades en vue d’un meilleur encadrement de ces enfants en situation de handicap s’affichant crucial, la présidente a, dans la foulée, lancé un appel à assistance à la fois aux bonnes volonté ainsi qu’au gouvernement en vue de renforcer l’appui à l’éducation des enfants pensionnaires du Centre d’Education Spécialisé de Cocody.

Faut –il le souligner, l’association OSONS , composée en partie de parents ,amis et sympathisants d’enfants en situation de handicap neuro développemental  et qui a vu le jour en 2019 s’inscrit dans une dynamique d’aider au développement des adultes et enfants atteints de troubles envahissants du développement et d’autres troubles du développement afin de favoriser l’autonomie ,l’intégration et l’éducation de ceux-ci.

GZ avec Sercom

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

France/Affaire Chouviat : la famille réclame la suspension des policiers et en appelle à Macron

Legislatives 2021 : "Un hold up électoral" dénoncé à Marcory, la victoire du Rhdp fortement contestée