Fêtes de fin d'années : de gros embouteillages dans le Grand Abidjan





fetes-de-fin-dannees-de-gros-embouteillages-dans-le-grand-abidjan


Avec les fêtes de fin d’année qui sont déjà là, les principaux pôles commerciaux  d'Abidjan ne desemplissent pas.  D'Adjamé-marché à Koumassi, en passant par le grand marché d’Abobo et les différents marchés de Treichville, nul n'échappe à la règle.

Depuis le 1er décembre, les rues sont prises d’assaut dès les premières heures du jour. Le forum des marchés d'Adjamé, regroupant plusieurs commerces, est l’endroit le plus fréquenté. A cause des différents commerçanst qui utilisent le trottoir pour présenter leurs marchandises, mais aussi des clients qui viennent de toutes les communes du grand Abidjan et même des villes de l'intérieur du pays,  la circulation est quasi-impossible. 

Quelque soit, le schéma adopté, toujours est-il qu’au moment des fêtes, le besoin d’aller faire une course s’impose. En clair, personne n’échappe aux embouteillages de la ville d’Abidjan. Même le déplacement à pied dans la commune d’Adjamé devient difficile.

Difficile de circuler également à Marcory à cause des voies qui sont à sens unique. Les automobilistes évitent plusieurs carrefours pour ne pas tomber dans des bouchons. Outre la commune de Marcory, celle de Cocody vit également la réalité des embouteillages pendant ce mois.

Dans la commune de Yopougon, l’embouteillage est beaucoup plus perceptible au niveau du carrefour Sable et au quartier Koweit. À cause des embouteillages monstres dans cette commune, plusieurs conducteurs et principalement les chauffeurs de taxi refusent de s’y rendre. Il est donc facile de passer plusieurs heures à attendre un véhicule pour pouvoir sortir de cette commune.  

Les autorités sécuritaires exhortent donc les populations à beaucoup de prudence en cette période.

Khady SANOGO (stagiaire)

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/PDCI : plusieurs cadres dont Duncan et Patrich Achi démis de leurs fonctions de vice-présidents du parti

22 hautes personnalités dont le Premier ministre élevées dans l’ordre national