Côte d’Ivoire / Election du président de l’Assemblée nationale : Affi N’Guessan dénonce "l’illégalité du scrutin"





cote-divoire-election-du-president-de-lassemblee-nationale-affi-nguessan-denonce-quotlillegalite-du-scrutinquot


Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, pense que l’élection de Amadou Soumahoro à la tête de l’Assemblée nationale est un scrutin illégal.
" Nous ne sommes même pas entrés dans la salle. Nous n’avons pas pris part au vote qui est en train de se dérouler. Parce que nous dénonçons l’illégalité et l’illégitimité du scrutin", a fait remarquer le député de Bongouanou. Pour qui, ce vote va mettre " à la tête de l’Assemblée nationale un président illégal, un président qui va être installé en violation de la loi, en violation du règlement intérieur de l’Assemblée, en violation de l’éthique démocratique".
L’opposant au régime du président Alassane Ouattara trouve que ce scrutin est un "non-événement". 
" Jusqu’à preuve du contraire, nous ne considérons pas que l’élection a eu lieu puisque nous n’y avons pas participé", considère-t-il.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

En visite de compassion dans les régions du Guémon et du Cavally, Laurent Gbagbo s’incline sur les fosses communes

Après sa sortie de prison / Blé Goudé parle pour la première fois : " Je serai un instrument au service de la paix et de la réconciliation"