Après leur installation : Les membres de Commission nationale du tourisme signent la Charte de bonne conduite





apres-leur-installation-les-membres-de-commission-nationale-du-tourisme-signent-la-charte-de-bonne-conduite


Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, a officiellement installé la commission nationale de classement des établissements de tourisme, le vendredi 4 février 2022. C'était à la salle de conférences du cabinet à Abidjan Plateau. Présidant ladite commission qui intègre le processus de qualité totale comme nouveau paradigme dans l'industrie touristique, le ministre a aussi paraphé, en compagnie neuf autres membres, en attendant l'apposition de la signature du prochain directeur général de l'industrie touristique et hôtelière, la Charte de bonne conduite les engageant à délibérer avec probité et rigueur.

Le tout visant à conférer plus de  crédibilité à la destination ivoirienne à l'aune d'une concurrence au plan international et dans la perspective à très court terme  de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN 2023) que la Côte d'Ivoire abritera l'an prochain. A cet égard, il faut entendre que la normalisation des établissements de tourisme, d’hébergement et de restauration notamment, est conçue comme un instrument important de la mise à niveau des établissements de tourisme, et a des impératifs d’objectivité, d’efficacité et de conformité aux standards internationaux actuels.

Il incombe de préciser que l'arrêté du ministre édictant la Commission procède du décret pris en Conseil des ministres du 23 décembre 2021 relatif à la normalisation et à la promotion de la qualité des établissements de tourisme. Et qui a vu, au préalable, le ministre du Tourisme et des Loisirs lancé l'opération de pose de panonceaux des hôtels et restaurants, ainsi que des maquis, le 20 décembre 2021. Mettant ainsi fin à une inertie observée depuis 1985, a rappelé le ministre Siandou Fofana, avant d’indiquer que l’engagement pour une dynamique nouvelle tenant compte des exigences de la crise pandémique est irréversible.

Outre le ministre qui préside la Commission nationale de classement, celle-ci comprend des directeurs et conseillers techniques, mais aussi et surtout des représentants des principales faîtières de l'écosystème du Tourisme et de l'hôtellerie. Le tout sous la supervision opérationnelle de l'Agence " Côte d'Ivoire Normalisation " ( Codinorm ) pour la certification. Ainsi, conformément aux principes internationaux et à la procédure d’élaboration des normes nationales, le Comité Technique 27 (CT27) a été mis en place par Codinorm, l’organisme national mandaté par l’Etat de Côte d’Ivoire aux fins de coordonner les travaux nationaux d’élaboration des normes et la gestion du système national d’évaluation de la conformité.

Ainsi, à titre illustratif, la norme de classement des hôtels a-t-elle été homologuée en 2019 sous le n° NI 6500 : 2019 puis ;  la norme de classement des restaurants dits maquis en 2020 sous le n° NI 6503-2020. Il appartient donc désormais aux 11 " " juges " de statuer sur les dossiers des établissements à la quête des " Étoiles ", " Fourchettes " et  " Taliers ".

 Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Coronavirus: Point de la situation de la COVID-19 au 14/01/2021

L'OMS institutionnalise le Concours plume anti-tabac