2e Assemblée Générale du Conseil du laïcat : Les laïcs ivoiriens veulent contribuer à la construction d’une église catholique plus forte





2e-assemblee-generale-du-conseil-du-laicat-les-laics-ivoiriens-veulent-contribuer-a-la-construction-dune-eglise-catholique-plus-forte

Le 2e Vice-Président du laicat, Michel Tanou, lors du point presse



Dans l’optique de réfléchir sur les stratégies et actions à mettre en place pour la participation des laïcs dans la prise en charge de l’église, le conseil national du laïcat de l’église catholique de Côte d’Ivoire (CNL-CI) organise sa 2e assemblée générale ordinaire du 26 au 29 mai 2022  au centre Notre Dame du Rosaire de  Lataha, dans le diocèse de Korhogo.

Selon le 2e Vice-président du CNL-CI, M. Michel Tanou, qui a animé un point presse le week-end dernier à la cathédrale Saint Paul du Plateau, cette AG placée sous le thème : « Pour un laïcat fort, construisons l’église du  Christ en lien avec la synodalité ». Et regroupera le Secrétaire exécutif national des œuvres catholiques (SENOC), les aumôniers nationaux des groupes ecclésiaux, les secrétaires exécutifs diocésains des œuvres catholiques (SEDOC), les membres du bureau exécutif du CNL-CI, les responsables nationaux des mouvements, associations, groupes de prière, communautés et fraternités nouvelles, les responsables chargés de l’apostolat des laïcs et les membres des bureaux exécutifs des conseils diocésains du laïcat (CDL).

«Le CNL-CI veut, à travers cette AG, non seulement que la visibilité du laïcat soit réelle par son organisation au triple plan paroissial, diocésain et national. Mais également, la présence du laïcat organisé, soit considérée selon le souhait des Evêques de la CREAO comme une légitimité, liée au mystère de l’église, comme communion des personnes, des communautés, des ministères et des charismes. C’est un double objectif qui nous semble bien illustrer l’image de l’église synodale », a expliqué le conférencier.

Au terme de cette rencontre, les membres du CNL-CI entendent arriver à donner aux participants, une bonne connaissance de leur contribution pour une prise en charge efficiente de l’église catholique en Côte d’Ivoire. Mais aussi, mettre en place des stratégies pour une bonne implantation des conseils du laïcat dans les diocèses et paroisse, en vue de l’autonomisation financière de l’église. Et enfin,  mettre en place des stratégies pour la finalisation du répertoire des compétences professionnelles.

Des communications et des ateliers sur divers thèmes sont au menu de cette assemblée générale qui rentre dans la vision des Evêques de Côte d’Ivoire.

Notons que le conseil national du Laïcat de l’église catholique de Côte d’Ivoire (CNL-CI) a vu le jour en décembre 2009, à l’initiative des Evêques ivoiriens, dans le souci de permettre au laïcat de Côte d’Ivoire de prendre sa place au sein du conseil régional de l’Afrique de l’Ouest et de faire participer les laïcs à la vie de l’église en Côte d’Ivoire.

Solange ARALAMON

 

 

 

En lecture en ce moment

Quelle méchanceté !

Après leur retour d’exil, Koné Katinan exprime sa gratitude aux autorités ivoiriennes