Patrick Achi lance les travaux d’un centre de formation aux métiers de l’énergie renouvelable à Yopougon





patrick-achi-lance-les-travaux-dun-centre-de-formation-aux-metiers-de-lenergie-renouvelable-a-yopougon

Le premier ministre Patrick Achi pose la première pierre du centre de formation aux métiers de l'énergie renouvelable



Le Premier ministre Patrick Achi a procédé, vendredi 17 juin 2022 au Lycée technique de Yopougon, à la pose de la première pierre d’un centre de formation aux métiers de l’énergie renouvelable.

Inscrit dans le cadre de la quête de solutions pour l’insertion des jeunes, le projet de construction de ce centre de formation professionnelle est né des relations profondes tissées entre le royaume d’Espagne et la Côte d’Ivoire. Il est un jalon de plus dans la mise en œuvre du programme de société “Côte d’Ivoire Solidaire”, fondé sur l’atteinte des objectifs de la Vision 2030.

Dans cette vision, le renforcement du capital humain, des talents et de la promotion de l’emploi constitue le pilier majeur du progrès que doit accomplir la Côte d’Ivoire pour tous les Ivoiriens.

Il est financé avec le soutien de sept coopérations espagnoles, à travers l’Institut de crédit officiel du royaume d’Espagne, pour un montant de plus de 5,5 milliards FCFA et pour un coût global d’investissement de 6,5 milliards FCFA, avec la contribution de l’Etat ivoirien d’un milliard de Francs CFA.

Les travaux de l’édifice vont s’étendre sur six à neuf mois. Il sera doté à terme d’infrastructures et d’équipements de pointe pour former plus de 500 jeunes par an en formation initiale dans les métiers énergies solaires, du photovoltaïque, de l’éolien et de l’hydraulique, avec un accent particulier sur l’entrepreneuriat, a expliqué M. Achi.

Pour le chef du gouvernement, ce centre de formation novateur va illustrer la volonté claire de son équipe et du président de la République, Alassane Ouattara, de faire de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, une vraie alternative à l’enseignement général mais surtout, une passerelle très forte vers l’emploi durable.

L’Enseignement technique, la Formation professionnelle et l’Apprentissage sont donc au cœur cette ambition. C’est pourquoi, avec la création d’un ministère dédié, en avril 2021, la volonté du gouvernement est de faire passer le taux de scolarisation dans ce secteur à 15% en 2025.

Il s’agit, à travers les programmes spécifiques, de capter le stock de diplômés sans emploi, des élèves déscolarisés, voire non scolarisés, qui représentent un volume essentiel toujours trop important, a détaillé le Premier ministre.

“Ces métiers seront donc clés pour l’avenir celui de notre pays comme celui du continent et favoriseront ainsi une très bonne et très bonne insertion de notre jeunesse dans la vie active”, a-t-il renchéri. Il a exhorté les parents d’élèves à considérer l’Enseignement technique et la Formation professionnelle comme “le choix utile, le choix pertinent par excellence” pour leurs enfants.

M. Achi a également exprimé sa reconnaissance aux partenaires, entre autres, le royaume d’Espagne ainsi qu’à son ambassadeur, Raphaël Soriano Ortis, pour leur appui financier.

Le premier adjoint au maire de Yopougon, Coulibaly Issoufou, a exprimé, au nom du maire Gilbert Kafana Koné, toute sa fierté de voir ce centre être érigé dans sa commune. Car, il est porteur d’espoir et d’espérance pour la jeunesse ivoirienne toute entière et particulièrement celle vivant dans sa circonscription.

Le Premier ministre avait, toujours dans le cadre de la recherche de solutions à la problématique de l’employabilité de la jeunesse ivoirienne, procédé en janvier 2022 à Bouaké, à l’inauguration du Centre bureautique de communication et de gestion (CBCG). Ainsi qu’à Ebimpé et à Yamoussoukro, respectivement en février et en mars, à la pose de la première pierre d’un Lycée professionnel.

(AIP)

 

En lecture en ce moment

Alain Lobognon rassure : "Le RHDP n’a pas la majorité pour modifier la Constitution"

Professionnalisation des activités d’enquêteurs : Les Douanes Ivoiriennes à l'école de la Gendarmerie