Noël Dourey répond aux anciens camarades de Charles Blé Goudé : « Il a donné sa jeunesse et sacrifié sa vie pour Laurent Gbagbo »





noel-dourey-repond-aux-anciens-camarades-de-charles-ble-goude-il-a-donne-sa-jeunesse-et-sacrifie-sa-vie-pour-laurent-gbagbo

Noël Dourey s'en prend aux anciens camarades de Charles Blé Goudé



Noël Dourey alias ND est l’actuel Président du Conseil de Gestion du Palais de la Culture d’Abidjan. Membre du bureau politique du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), s’est prononcé sur le retour de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire.

En effet, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook officiel,  le crooner de la musique ivoirienne remercie le Président de la République Alassane Ouattara qui a permis la délivrance de son passeport à l’ancien leader de la galaxie patriotique. Il a marqué son indignation face au traitement réservé à ce dernier par ses anciens camarades de lutte

« Charles Blé Goudé a tout donné à M. Laurent Gbagbo je dis bien tout. Il a donné sa jeunesse et sacrifié sa vie, il est allé en prison pendant que les va t-en guerre de son parti le FPI se trouvaient au Ghana et d’autres qui sont ici ont intégré leurs écoles et leurs corps de métiers. Blé Goudé a fait quoi pour que vous le vilipendiez comme ça ? Parce qu’il dit qu’il est content d’avoir reçu son passeport, vous dites que pourquoi il a montré son passeport sous la photo du président Ouattara. Mais bon Dieu, c’est ce qui vous fait mal ? Quelqu’un qui veut vous sauver de la honte en disant que sa mère c’est Simone ? Vous lui en voulez pour rien. Il n’a pas fait la casse de la BECEAO, il n’a pas déchiré papier de la CEI, mais vous lui en voulez pour rien. Charles va rentrer parce que ce que vous faites là, c’est la sorcellerie », a-t-il déclaré.

Il est allé plus loin pour dénoncer le fait que certains Ivoiriens attisent le feu entre certains peuples, juste pour les inciter à la haine contre le pouvoir actuel.

« Vous allez jusqu’à vouloir diviser les bétés en disant que ceux qui viennent de Dry et de Guibéroua sont des faux types. Blé Goudé est mon neveu et nous ne sommes pas des traitres.  On a vu comment nos oncles, nos cousins et nos tantes ont donné leurs vies pour Gbagbo. Mais on a eu quoi ? Même préfecture, Guibéroua n’a pas eu. Il a fallu que le président Alassane Ouattara vienne au pouvoir pour que le Premier ministre  Amadou Gon vienne nous ouvrir des pistes et nous donner des voies, des châteaux d’eau et nous donner de l’électricité. Mais nous ne sommes pas fâchés parce que nous savons que vous êtes ingrats. Nous ne ferons pas la guerre du bété que vous voulez nous faire faire car nous savons que c’est ce que vous voulez. Ce que vous ne savez pas, Alassane Ouattara va nous donner la préfecture et le département parce que lui, il sait ce qu’on appelle gouverner un peuple. Il sait ce qu’on appelle s’occuper des problèmes et des difficultés que les gens ont dans leur quotidien », a-t-il lancé.

Pour finir, il a rappelé tous les sacrifices consentis par Charles Blé Goudé qui à l’époque,  a quitté Manhester pour venir se mettre aux côtés de Laurent Gbagbo.

« il a offert d’abord un mouvement de jeunesse dénommé COJEP avant d’en faire un parti politique. Il dit qu’il vient pour parler de paix. Ce qui est une démarcation nette entre ceux qui sont  ici et qui crient dans le vide. Son discours est concret, cohérent et bon. Il va venir parler de paix, et je sais pourquoi vous ne voulez pas qu’il vienne, c’est parce qu’il va vous éclipser », a t-il affirmé.

Pour rappel, Damana Adia Pickass, Secrétaire Général du parti des peuples africains (PPA-Ci) de l’ancien Président Laurent Gbagbo, a fait une sortie lors d’une tournée il y a quelques jours dans la région du N’Zi, au cours de laquelle, il a évoqué le retour probable en Côte d’Ivoire de Charles Blé Goudé

« Après leur total acquittement, le président Gbagbo a pu regagner son pays et à toutes les tribunes, il a plaidé pour que Blé Goudé rentre en possession de son passeport et regagne sa patrie. Aujourd’hui, c’est chose faite et nous disons au PPA-CI que ce n’est que justice, car il s’agit d’un droit fondamental pour tout Ivoirien», a réagi le collaborateur de Laurent Gbagbo.

Toutefois, à écouter  le secrétaire général du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), les brouilles existantes entre le président du COJEP et les partisans de son ancien co-détenu du pénitencier de Scheveningen à La Haye, sont bien réelles.

Une sortie qui a fait réagir Noël Dourey.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Célébration de l'excellence : une soixantaine d'élèves et étudiants de L'IFDEC Intenational récompensés

Remise des clés de la cité universitaire d’Adjamé 220 logements : Mabri annonce la construction de deux restaurants