L’AIP renforce les capacités de ses chefs de bureau sur la motivation au travail





laip-renforce-les-capacites-de-ses-chefs-de-bureau-sur-la-motivation-au-travail


Après les membres du comité de direction, les agents administratifs, les journalistes de la rédaction du siège et les techniciens, l’Agence ivoirienne de presse (AIP) a ouvert ce jeudi 28 juillet 2022, un atelier de formation axé principalement sur comment entretenir et maintenir la motivation au travail à l’endroit de ses chefs de bureaux régionaux.

La directrice de l’AIP, Barry Sano Oumou, s’est dite de pouvoir faire bénéficier de cette formation en présentiel aux agents permanents de l’agence, en poste à l’intérieur du pays, ajoutant que cette initiative s’inscrit dans une série de formations entamée depuis juin 2022 en vue de booster le rendement du personnel.

Lire aussi: Les recettes d’un psychologue pour éviter l’addiction des enfants aux réseaux sociaux

Sur les raisons de l’organisation de ces séries de formation, la directrice estime qu’après, près d’une décennie de pas glorieux jalonnés de nombreux prix glanés par les journalistes, les techniciens et autres agents, il était nécessaire d’analyser et de revoir certains comportements susceptibles d’être à la base de baisse de régime, de stagnation ou de questionnement pour un rendement efficace.

 « Il nous a paru nécessaire à ce stade de l’évolution professionnel de la majorité d’entre nous, empreinte souvent de lassitude, de réunir toute notre équipe afin de rafraîchir notre matière de production », a justifié M.Barry pour qui la motivation va au-delà des questions pécuniaires ou de menace de sanction à l’encontre de collaborateurs devenus moins productifs.

Pour elle, il s’agit d’ « une prise de conscience personnelle sérieuse ».

A travers cet atelier, elle entend engager chez ses collaborateurs, des valeurs telles que l’estime de soi, la confiance en soi, l’abnégation au travail, la convivialité, le partage de connaissance. Des langages personnels nécessaires pour relever les défis futurs qui consistent à atteindre les objectifs stratégiques du programme de travail annuel.

Le formateur, Professeur Félicien Kouamé, psychologue, enseignant chercheur à l’université Félix Houphouët-Boigny, coach activateur de potentiel, cette formation est de taille parce que  « généralement, quand on parle de motivation, on voit tout de suite les aspects pécuniaires alors qu’il y a un fondamental à toute motivation ».

Pour le psychologue, il y a un pourquoi à toute chose et ce pourquoi réside en l’individu. Il faut aller chercher ce mobile et le remettre au grand jour de sorte que l’individu puisse en prendre véritablement conscience et se donner véritablement à la tâche comme il doit le faire. Et d’insister : « Temps que ce voile n’est pas enlevé, on ne peut pas parler de motivation ».

Au final, c’est de « faire en sorte que l’individu puisse prendre conscience de ses valeurs, de ses qualités, de ce qu’il peut apporter et non pas seulement de ce qu’il peut attendre », a-t-il conclu.

En marge de cet atelier de formation, l’AIP a récompensé 23 agents de ses agents qui se sont fait remarquer par la qualité de leur travail. Ils ont reçu des ordinateurs portables et des téléphones portables en vue de les encourager à faire davantage.

Un geste fort apprécié par les récipiendaires, qui, pour certains, est une surprise.

Lambert KOUAME  

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Des anciens de la Fesci chez Bédié pour lui demander pardon

Un mois après sa fermeture, la clinique Le Grand Centre rouverte