FESTIWEM 2022: La tradition Wê célébrée à Marcory





festiwem-2022-la-tradition-we-celebree-a-marcory

l'initiateur du FESTIWEM Yro Olivier au coté des conférenciers docteur Alain Tailly et le professeur Koné Bassirima



La deuxième édition du festival wê de marcory (festiwem) sest déroulée du 12 au 14 aout 2022, sur le terrain Konan Raphaël de Marcory-sicogi.  Penadnt trois jours de festivités, les festivaliers ont été plongés dans la tradition Wê 

Présidé par le Député-maire de la commune de marcory Aby Raoul et parrainé par  l'actuel président de la cop 15 Alain-Richard Donwahi , ce festival a été pour les originaires des régions du Guémon et du Cavally, l’occasion de se ressourcer dans leurs rites et traditions ancestrales.

La première journée a débuté par une conférence tenue à la salle des mariages du foyer des jeunes de Marcory.

"L’art de la parole en pays wê", "la place de la musique dans la préservation de la culture Wê" et "le tourisme culturel et développement communautaire, quel impact pour la cohésion sociale" ont été les grands thèmes  traités respectivement par le Docteur Alain Tailly, le Professeur Koné Bassirima et M. Kouakou Hyppolyte.

Le parolier Alain Tailly a, dans son intervention, évoqué l’origine du peuple Wê, tout en parlant de leur organisation politique.

Il a également signifié avoir remarqué une similitude d’organisation traditionnelle entre le peuple wê et le peuple akan  lors d’une investigation dans des localités Wê. Cette incursion lui a permis de connaître certaines vérités cachées chez les Wê.

Après son intervention, les autres panelistes ont eux aussi éclairé la lanterne  des personnes présentes sur le peuple Wê.

Mme Angèle Gnonssoa, ex-ministre d’état et d’origine wê n’a pas manqué de féliciter et d’encourager les organisateurs pour cette grande initiative visant à valoriser la culture africaine et a invité toutes les régions ivoirienne à faire de même.

Après ce moment de partage d’expériences et de connaissances sur la culture Wê, c'est le terrain Konan Raphaël de Marcory-sicogi qui a abriter la seconde partie de la cérémonie. Le volet festif à permis aux organisateurs de montrer la culture Wê dans toute sa diversité, à travers des danses de masque provenants de la ville de Bangolo, des prestations d’artistes traditionnels, une visite de stands présentant des d’articles traditionnels.

 Plusieurs autorités de la région et d’ailleurs qui ont  adhéré à cette initiative ont répondu présent à l’invitation du comité d'organisation chapeauté par le journaliste Olivier Yro.

La cérémonie a été rehaussée par la présence  de les ex ministres Hubert Oulaye et Émile Cosntant Bombé, tous deux fils de la région. Sans oublier l’ancien athlète ivoirien Serge Dodo, le président des rois et chefs traditionnel d’Afrique Nanan N’Guaza 4, le représentant de la ministre de la culture et de la francophonie Koffi Marc  et la représentante du maire de Marcory, Marie-Agathe Fauquembergue Amoikon, .

 Face à cette forte délégation  présente, Olivier Yro, par ailleurs Commissaire général et initiateur du Festiwem n’a pas manqué de dire sa reconnaissance pour la réussite de cette édition.

Florencia Gueu (Stagiaire)

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Primud 2022 : Voici tous les résultats

Le ministre des Sports suggère le baptême du bâtiment de la FIF du nom de Sidy Diallo