Affaire 46 soldats au Mali: Le Conseil national de sécurité saisit la CEDEAO





affaire-46-soldats-au-mali-le-conseil-national-de-securite-saisit-la-cedeao


Le président de la République, Alassane Ouattara, a instruit la ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, à l’effet de saisir la CEDEAO pour la tenue d'une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement, en vue d'examiner la crise avec le Mali et aboutir à la libération « dans les plus brefs délais », des 46 soldats ivoiriens encore détenus. C'est ce qui ressort de la réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité (CNS) présidé, ce mercredi 14 septembre 2022, par le chef de l'Etat ivoirien.

Alors que l’on s’attendait à la libération prochaine des 46 soldats ivoiriens toujours détenus au pays de Modibo Kéita, la junte militaire au pouvoir, révèle le communiqué du CNS, demande qu’en contrepartie, la Cote d’Ivoire extrade des personnalités maliennes qui, selon elles, « bénéficient de la protection de la Cote d’Ivoire pour déstabiliser le Mali ». Dans ces conditions, pour la Cote d’Ivoire, ses soldats sont des « otages ». Elle « considère ce chantage comme inacceptable et exige la libération sans délai » des 46 soldats.

Pour rappel, depuis le 10 juillet 2022, des soldats ivoiriens ont été arrêtés, à Bamako, au Mali.

Nadia YEO

En lecture en ce moment

Miss Côte d’Ivoire 2019 : Qui est réellement Tara Gueye ?

Tiken Jah Fakoly déçu des ivoiriens ‘’ Aucun combat n’est possible avec ce peuple qui idolâtre des leaders politiques ‘’