UDPCI : Le Bureau Politique élargi au Comité Central entérine le retour du parti au RHDP





udpci-le-bureau-politique-elargi-au-comite-central-enterine-le-retour-du-parti-au-rhdp


Le Bureau Politique élargi au Comité Central de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) s’est réuni ce samedi 17 septembre, à l’Hôtel Beau Séjour à Man pour statuer sur la vie du parti. A l’issue de cette rencontre, le bureau politique a donné sa caution à Mabri Toikeusse, président du parti fondé par le général Robert Guéi pour le retour de l’UDPCI au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir).

 

Ci-dessous le communiqué final

Le Bureau Politique élargi au Comité Central de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) s’est réuni ce samedi 17 septembre, à l’Hôtel Beau Séjour à Man. Ce Bureau Politique a été présidé par Docteur Abdallah Albert Toikeusse MABRI, Président de l’UDPCI.

Etait inscrit à l’ordre du jour le point unique suivant :

• Vie du Parti

Après avoir décrypté ce point unique inscrit à l’ordre du jour, le Bureau Politique élargi au Comité Central adresse ses vives félicitations au Président du Parti pour le charisme et la fidélité avec lesquels il met en œuvre les résolutions du deuxième Congrès Extraordinaire tenu le 12 mai 2018 à Yamoussoukro et lui réitère son total soutien.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central de ce samedi, 17 septembre 2022, réaffirme son attachement aux résolutions du Congrès Extraordinaire du 12 mai 2018 tenu à Yamoussoukro qui confirment l’appartenance de l’UDPCI au Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Le Bureau Politique élargi au Comité Central de ce samedi 17 septembre 2022, prend acte de l’invitation faite à l’UDPCI pour un retour au RHDP en vue de reprendre sa place en tant que membre fondateur de notre grand Rassemblement. Il en remercie vivement le Président Alassane OUATTARA, Président du RHDP.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central exprime son admiration au Président du Parti pour sa clairvoyance politique.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central se félicite de la participation active et efficiente de l’UDPCI aux élections législatives du 06 mars 2021 qui fait du Parti, la quatrième force politique sur l’échiquier national.

En ce qui concerne le retour de l’UPDCI au RHDP,

–       Considérant notre statut de Parti initiateur et membre fondateur du RHDP ;

–       Vu les sacrifices déjà consentis par les militants de l’UDPCI, dans le cadre de ce regroupement politique depuis sa création le 18 mai 2005 à Paris ;

–       Etant entendu, que ce retour dans notre famille politique naturelle est en aucun cas contraire aux intérêts des militants et militantes de l’UDPCI ;

–       Vu les valeurs de Paix, de Cohésion, de Rassemblement et de Solidarité qui caractérisent notre Parti ;
Le Bureau Politique élargi au Comité Central décide du retour de l’UDPCI au RHDP en vue de participer à l’œuvre de construction nationale engagée par ce large rassemblement des Houphouétistes sous la houlette de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Président du RHDP.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central donne son entière caution au Président du Parti pour le retour au RHDP et lui assure la confiance totale de l’ensemble des militantes et des militants.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central charge le Président du Parti d’organiser le retour ordonné de l’UDPCI au RHDP.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central lui demande de continuer dans le «  Bon Ton » d’être un instrument de Cohésion et de Paix pour la Côte d’Ivoire.

Le Bureau Politique élargi au Comité Central  exhorte, par ailleurs, l’ensemble des militants du Parti à garder ravivée la flamme militante en vue des enjeux futurs et pour faire rayonner le RHDP.

Fait à Man, le 17 septembre 2022
LE BUREAU POLITIQUE

En lecture en ce moment

Coronavirus : Point de la situation de la COVID-19 au 13 mars 2021

Souleymane Diarrassouba (ministre du Commerce ) '' le cas d'augmentation des prix n'est pas spécifique à la Côte d'ivoire ''