Robert Guéi réhabilité dans ses droits d’ancien chef d’Etat





robert-guei-rehabilite-dans-ses-droits-dancien-chef-detat


Vingt ans après son décès, le père fondateur de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), le général Robert Guéi a été réhabilité dans ses droits d’ancien chef d’Etat par le gouvernement de Côte d’Ivoire.

L’annonce a été faite, lundi 19 septembre 2022, dans son village natal de Kabakouma (Biankouma), par l’honorable Mireille Singa Guei, fille ainée de l’illustre disparu, lors du deuxième jour de la cérémonie de commémoration de son père, organisée par le parti arc-en-ciel.

Pour la fille du général, “c’est un vœu qui se réalise”. Un vœu qu’elle avait formulé lors du 19e anniversaire du décès de son géniteur, ensuite à Blagoin et Kabakouma lors d’une visite du ministre Vagondo Diomandé.

En présence de plusieurs personnalités dont le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, les enfants biologiques du Gal Robert Guéi ont exprimé leur reconnaissance et remerciements au président de la République, Alassane Ouattara.

Ils ont aussi témoigné de leur gratitude à toute la famille politique de l’UDPCI pour leur soutien constant et leur présence massive pour cette 20e année d’anniversaire du père fondateur du parti.

Le général Robert Guéi a occupé des hautes fonctions dans l’armée ivoirienne avant de se retrouver à la tête du pays en décembre 1999. Il a été assassiné suite à un coup d’état orchestré contre le régime de l’ancien président Laurent Koudou Gbagbo dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002.

(AIP)

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Henriette Dagri Diabaté parle aux hommes politiques: "Les excès verbaux sont inutiles"

JO Tokyo 2020 : Athlétisme , Marie Josée Ta Lou échoue au pied du podium