La Russie annonce 5 937 morts dans ses rangs, l’occident remet les chiffres en cause





la-russie-annonce-5-937-morts-dans-ses-rangs-loccident-remet-les-chiffres-en-cause


Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé le bilan des pertes subies par son pays dans cette crise avec l’Ukraine. Selon lui, la Russie a connu 5 937 morts. Un chiffre que mettent en doute les occidentaux.
Selon les médias internationaux qui citent Ulrich Bounat, analyste géopolitique, spécialiste de l’Europe centrale et de l’est : « "Ça correspond peu ou prou à des estimations faites par des journalistes russes à partir de simples communiqués mortuaires dans les journaux. C’est le chiffre minimal que pouvait donner le ministre de la Défense russe, en sachant qu’il y a eu au moins quatre fois plus de morts ».
Le général Jérôme Pellistrandi, consultant, se montre plus clair : « Il y a un mois, on estimait à 80.000 soldats russes hors de combat, donc tués, blessés, prisonniers, déserteurs. Depuis, on n’est pas loin des 100.000. Et on peut estimer qu’un tiers sont morts ». Il ajoute pour dire que s’il n’y avait que 6000 morts, Vladimir Poutine n’aurait pas besoin de mobiliser.
Dans tous les cas, entre l’Ukraine et ses alliés occidentaux et les Russes, la guerre des chiffres est ouverte.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Violences électorales de 2020 : Le parti de Gbagbo s’interroge sur « l’opportunité et le ton » de la sortie du procureur de la République, accablant l’opposition

Le corps sans vie d’un jeune retrouvé dans une rivière