Mention très honorable, pour un impétrant lors de sa soutenance de thèse de doctorat sur la question du genre dans l’église.





mention-tres-honorable-pour-un-impetrant-lors-de-sa-soutenance-de-these-de-doctorat-sur-la-question-du-genre-dans-leglise


Emmanuel Signaux, lors de sa soutenance de thèse de doctorat, le 22 septembre 2022, sur la question du genre dans l’église, a obtenu la mention très honorable, selon l’AIP.

« Les femmes et leur implication dans l’église des Assemblées de Dieu de Côte-d’Ivoire ( 1957 à 2020) », tel est le thème développé par Emmanuel Signaux.

Pour lui, la femme, au vu de son émancipation, de sa présence dans plusieurs domaines de la société, peut aussi tenir les rênes de l’église et y être au cœur de ses activités tout en étant efficace.

« Aujourd’hui, l’émancipation et la question du genre dans les travaux scientifiques et colloques montrent bien évidemment la place de la femme au cœur de l’église . Nous voulons comprendre la question du genre dans l’église.»  dit l’impétrant.

Pour  prof  Baha Yousan , président du jury, la mention très honorable obtenue par Emmanuel Signaux et les encouragements du jury, sont du fait de l’originalité de son travail porté sur la place de la femme dans l’église et pour la qualité avec la clé et le respect énorme du cycle de la recherche et de la méthodologie.

Cette soutenance a réuni la famille, plusieurs autorités ecclésiastiques et universitaires ainsi que bon nombre d’étudiants

Leticia TANOU( Stagiaire)

En lecture en ce moment

Des agriculteurs du département d’Oumé reçoivent des semences certifiées de maïs

L’Hôpital général d’Abobo fermé à partir du 31 août : les raisons