L'impossible mission de Bédié







Le président du PDCI RDA, le vieux N'Zueba, reclus dans son Daoukro natal, s'est donné une mission presque secrète, de réconciliation des têtes fortes de l'ancien FPI, ses prétendants en alliance d'aujourd'hui. Poussé par un fort esprit de revanche sur son allié et " jeune frère " d'hier, le président Alassane Ouattara du RHDP, Henri Konan Bédié tente l'union d'un divorce politique et familial mis à nu à la face du monde entier.  Le Sphinx de Daoukro hors du navire RHDP, a très vite fait de vouloir se tailler une alliance avec le FPI de Laurent Gbagbo, qui ne le porte pas du tout à cœur. Et il le sait. Les preuves sont d'ailleurs surabondantes sur ce fait. Mais Bédié, dans sa quête d'alliance même contre nature, ne s'est pas empêché de dérouler, à Daoukro, le tapis rouge à "un" Laurent Gbagbo libéré des geôles de la CPI, pour lequel il clamait hier sa satisfaction de le voir "là où il mérite d'être " c'est-à-dire dans les cellules de la Cour pénale internationale. La revanche à prendre sur son allié naturel du RHDP mérite même à ses yeux de s'allier au diable même s'il le fallait.  Des séances de travail dans le cadre de cette nouvelle alliance en vue sont organisées de la façon la plus éclaire entre les deux hommes politiques qui se haïssaient hier, sans que rien de concret ne sorte de ces petites rencontres.  Sans grand espoir d'un aboutissement sincère et heureux de cette première recherche d'alliance, N'Zueba y ajoute une autre mission et non des moindres. Réconcilier le couple Gbagbo et Simone. L'ex-Première Dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo, qui préside également le Mouvement des Générations Capables (MGC), a présenté officiellement vendredi dernier ce nouveau parti politique à Henri Konan Bédié, le Président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire. Le tapis rouge tout aussi déroulé à l'épouse officielle de Gbagbo, qui est venue chez Bédié dit-on, pour lui présenter officiellement son parti politique qu'elle n'a d'ailleurs pas présenté à tout autre homme politique, à part lui. Bédié se mettant ainsi dans le rôle du pont de liaison entre Simone et son époux légal, qui s'est depuis fait une vie de couple officieuse avec sa jeune Nady Bamba. Politiquement donc, comme sentimentalement, Laurent Gbagbo a tourné la page Simone. Cette tâche que N'Zueba vient d'ajouter à ses nouvelles relations avec Gbagbo lui sera des plus complexes et difficiles à résoudre. Réconcilier le foyer Gbagbo est quasi impossible Bédié. Parvenir tout aussi, ne serait-ce qu'à les réconcilier au plan politique demeure tout aussi une épreuve non réalisable. Quand toute la Côte-d'Ivoire sait que Gbagbo n'entend plus s'asseoir à une même table fut-elle politique ou sentimentale avec son épouse légale.  Dans cette tentative de conciliation du FPI d'hier, N'Zueba avance mal. Quand il n'y implique pas du tout celui même qui tient les clés officielles du parti, à savoir Affi N'Guessan avec qui, il a désormais rompu toute relation, après lui avoir tout aussi déroulé le même tapis rouge à son domicile.

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La lutte contre le phénomène des congés anticipés s’intensifie à Sikensi

Présidentielle 2020 : Benjamin Téhé (délégué Lider Europe) '' Mamadou Koulibaly est celui qu'il faut aux ivoiriens''