Après l’incident au stade d’Ebimpé : le ministère des Sports annonce des améliorations





apres-lincident-au-stade-debimpe-le-ministere-des-sports-annonce-des-ameliorations

le ministre ivoirien des Sports, Danho Paulin, lors de la conférence de presse



Le ministre des Sports, Paulin Claude Danho, a tenu une conférence de presse ce jeudi 14 septembre 2023 au stade olympique d'Ébimpé. Au cours de cette rencontre, il a abordé plusieurs sujets qui font l’actualité. Il s’agit notamment de l’état de la pelouse dudit stade, du coût des travaux de rénovation de la pelouse et de la question de savoir si l'organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) sera retirée à la Côte d’Ivoire ou non. Surtout après l’incident intervenu le mardi 12 septembre dernier lors du match amical contre le Mali.

Sur l’état de la pelouse, Paulin Danho a reconnu que la qualité de la pelouse a été un sujet de préoccupation pour les joueurs et les fans. Mais, il a assuré que des mesures ont été déjà prises pour améliorer l’état de la pelouse avant les prochains matchs.

 « Nous sommes un gouvernement responsable et tout ce que nous disons, nous le faisons savoir en toute transparence. C’est pourquoi, ce matin, à la demande de la communication de notre ministère, en liaison avec l'Office national des sports (Ons), nous avons voulu que vous veniez voir ce que le gouvernement a dit. 48 heures après, nous avons fait appel à toutes les expertises pour identifier les difficultés réelles et apporter des corrections immédiates. Le stade sera prêt pour accueillir le match d’ouverture », a-t-il assuré.

Au niveau du coût des travaux du stade, Paulin Claude Danho a expliqué que le coût total des travaux s’élevait à 29 milliards de francs CFA dont 1,2 milliard consacré à la pelouse. Il a également précisé que ces travaux avaient été financés par le gouvernement ivoirien et que le stade était désormais prêt à accueillir des événements sportifs majeurs.

Le chef du ministère des Sports a répondu à une question concernant la Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui doit se tenir en Côte d’Ivoire en janvier 2024. Il a rassuré que la Can aura bel et bien lieu dans notre pays et que les stades étaient prêts à accueillir les matchs. «Je voudrais vous rassurer que le gouvernement de Côte d’Ivoire, en donnant son accord à la Fédération ivoirienne de football (Fif) pour accueillir la Can en Côte d’Ivoire, s’est donné tous les moyens, sur instruction du président de la République et avec l’engagement total de tous. La CAF n’a aucune crainte à ce niveau », a-t-il soutenu.

Pour finir, il a appelé les Ivoiriens à ne pas oublier que la Côte d’Ivoire est le pays de la fraternité. « Cette vraie fraternité doit s’exprimer dans la solidarité et l’union », a-t-il souhaité.

D.B

En lecture en ce moment

Ce que dit le manifeste de l’opposition

Agression d'un policier et d'un citoyen à Marcory : La police nationale recherche la mise en cause