Campagne principale de commercialisation 2023-2024 café-cacao : le prix du kg de cacao fixé à 1000 FCFA et celui du café à 900 FCFA





campagne-principale-de-commercialisation-2023-2024-cafe-cacao-le-prix-du-kg-de-cacao-fixe-a-1000-fcfa-et-celui-du-cafe-a-900-fcfa


Le prix bord champ de la campagne principale de commercialisation 2023-2024 du kilogramme de cacao bien fermenté, bien séché et bien trié est fixé à 1 000 FCFA, contre 900 FCFA pour la campagne 2022-2023. Quand le prix bord du café décortiqué et trié pour la campagne 2023-2024 est fixé à 900 FCFA le kilogramme contre 750 FCFA pour la campagne 2022-2023, a annoncé le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, le samedi 30 septembre 2023 à Abidjan Port-Bouët, en marge de la sixième édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources animales d’Abidjan (SARA).

Le ministre d’État a, à l’occasion, annoncé que cette campagne principale de commercialisation s’ouvre officiellement le dimanche 1er octobre 2023.

"Entre la campagne précédente et la campagne 2023-2024 qui débute, ce sont environ 210 milliards de FCFA qui s’ajoutent sur les revenus des producteurs de cacao. Pour le café, cet engagement du chef de l’Etat représente un effort budgétaire supplémentaire de 14 milliards de FCFA", a précisé Kobenan Kouassi Adjoumani.

La politique du gouvernement visant à garantir des revenus décents aux producteurs, principaux maillons du secteur, a rappelé le ministre d’État, a permis aux producteurs de cacao de recevoir plus de 2 009 milliards de F CFA au cours de la campagne 2022-2023 contre 1 779 milliards de F CFA au cours de la campagne 2021-2022, soit une hausse de 12,93%.

Cet engagement et cette détermination, a-t-il assuré, vont se poursuivre et s’intensifier à travers des investissements importants dans la recherche et dans les incitations à l’accroissement de nos capacités de transformation locale.

Cette cérémonie a été également marquée par le dévoilement de la nouvelle identité visuelle (nouveau logo) du Conseil du Café-Cacao (CCC) dévoilée pour signifier que la filière évolue et se transforme.

Pour rappel, le prix garanti aux producteurs de cacao au cours de la campagne 2021-2022 était de 825 F CFA/Kg et celui du café était de 700 F CFA/Kg sur la même période.

Le directeur général du Conseil du Café-cacao (CCC), Yves Brahima Koné, qui s’est félicité que la campagne de commercialisation du café et du cacao 2022-2023 se soit déroulée dans de meilleures conditions, a présenté les nouveaux défis. Notamment la réglementation de l’UE qui impose de nouvelles normes (70% des exportations vont vers l’Europe), les périls liés au changement climatique qui menacent les vergers. Ainsi que la fraude aux frontières contre laquelle il a lancé un appel aux producteurs individuels, associations, coopératives, acteurs du secteur, afin qu’ils soient vigilants et dénoncent "les fraudeurs car la lutte contre la fuite du cacao est une affaire collective".  

CICG

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Aïd El Fitr : Alassane Ouattara pour une consolidation du climat de paix

Recrutement de 700 jeunes bénévoles pour intensifier la lutte contre le coronavirus