Côte d’Ivoire-Nigéria, la passation de leadership





cote-divoire-nigeria-la-passation-de-leadership


La meilleure CAN jamais organisée en Afrique s'est tenue du 13 janvier au 11 février 2024 sur les terres ivoiriennes. Tous les experts et autres érudits en ballon rond ne cessent de l'affirmer ouvertement.

Tout le monde l'a dit et ne cesse de le dire. La Côte d'Ivoire nouvelle est en marche. L'Eléphant écrase tout sur son passage. Y compris tous ceux qui se sont positionnés devant lui. La terre des Ivoires, championne d'Afrique, bien sûr championne de l'Afrique de Ouest devant le géant Nigéria. Au-delà du ballon rond, cette victoire des Éléphants, au regard de leur parcours étonnant, sonne l'avènement d’une autre ère pour la nation.

Si la Côte d'Ivoire a réussi à  organiser la plus belle CAN de son histoire, cela a été possible grâce à son embellie économique que lui a insufflée ces dernières années le président Alassane Ouattara. Ce qui a permis la réalisation des grands travaux en infrastructures de tous ordres.

Prenant la coupe d'Afrique des mains du Sénégal, sous le regard impuissant de la 2e puissance économique de l'Afrique de l'Ouest qu'est le Ghana, et face à la première puissance économique, le Nigéria, n'est rien d'autre qu'une passation des charges de leadership à tous les niveaux.

La Côte d’Ivoire est désormais en marche pour se hisser sur le plan économique, éducatif, social, énergétique et sportif, à la tête de l'Afrique de l'Ouest de demain. Et, il était important que cette charge, ce flambeau lui soit remis par le leader actuel de l'économie sous-régionale, qu'est le Nigéria. Le symbole est tout trouvén

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Athlétisme / Meeting des Hauts-de-France : Ta Lou et Cissé Gué en or

Concours d’entrée au CAFOP : les inscriptions débutent le 16 novembre