Et Vlan. Chut ! la mission politique crée des malheurs, ne dites rien !





et-vlan-chut-la-mission-politique-cree-des-malheurs-ne-dites-rien


Dans les colonnes de Fraternité Matin, Bacongo a dit : « … j’ai bien noté mes attributions, les missions qui m’ont été assignées et je les ai déclinées depuis que je suis en fonction aux différents maires du District autonome d’Abidjan... Je leur ai fait savoir que la mission générique qui m’a été confiée par le Président de la République se décline en deux volets. Il s’agit d’abord de la lutte contre le désordre urbain, ensuite l’assainissement sur l’ensemble du territoire du District autonome d’Abidjan ». Le Directoire du RHDP, en déclarant publiquement son soutien à Bacongo, a politisé le problème de Gesco. Est-il en déphasage avec le Président de leur parti qui demande en conseil de ministres, de conduire les opérations avec humanisme ? Il y a comme une ruse en l’air. En effet, qui signe la lettre de mission du gouverneur du District? Si on lui demande de traiter la question avec plus d'humanisme, est-ce à dire qu'il a outrepassé sa mission ? Sinon, c'est qu'il a agi conformément à sa lettre de mission et les directives. Il est donc bel et bien en mission politique commandée. Seulement pour le régime RHDP, les leaders et militants de l’opposition ne doivent en rien dire.

EDDY PEHE


Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après le rejet des réclamations de réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale, voici ce que le PPA-CI va faire

CPI : "Laurent Gbagbo ne méritait pas 8 années de sa vie gâchées par les machinations de la France" (Rawlings)