Litige Touré Ahmed Bouah – Koffi Ajavon : une affaire deux juridictions





litige-toure-ahmed-bouah-koffi-ajavon-une-affaire-deux-juridictions

Touré Ahmed Bouah (à gauche) et Koffi Ajavon vont encore une fois se retrouver devant les tribunaux



L’on croyait l’affaire close en première instance. Que non ! Dans le litige qui l’oppose à Touré Ahmed Bouah, PDG de SOPHIA immobilier, Koffi Ajavon a préféré porter plainte au pôle pénal économique et financier alors que le dossier est pendant devant la Cour d’appel. Une incongruité pour l’équipe de l’opérateur immobilier qui assure que la Cour d’appel comme est une juridiction supérieure au pôle pénal économique.

En fait, les services de Touré Ahmed Bouah jugent que c’est juste un subterfuge de plus de Koffi Ajavon pour échapper à la prison. Car, il faut le rappeler, en mars 2022, le tribunal de première instance d’Abidjan a reconnu ce dernier coupable des faits d’escroquerie portant sur la somme de 170 millions FCFA et des faits d’outrage par le biais d’un système d’information requalifiés en ceux de complicité d’outrages par le biais d’un système d’information. Il avait été condamné à 10 ans de prison et au paiement d’une amende d’un million FCFA et au paiement à Touré Ahmed Bouah de la somme de 10 millions FCFA à titre de dommages et intérêts. Un mandat d’arrêt a même été décerné contre sa personne. Paradoxalement, l’homme continue de circuler librement et pose même des actes publics. On se souvient bien d’une conférence de presse qu’il avait organisée avec d’autres personnes se réclamant d’un collectif des créanciers de Touré Ahmed Bouah. Lors de cette dernière, les participants avaient vilipendé le patron de SOPHIA immobilier, oubliant que Koffi Ajavon a déjà été condamné pour complicité d’outrages par le biais d’un système d’information. L’affaire a été relayée par des médias et sur les réseaux sociaux. Ces derniers ont reçu un droit de réponse de la cellule de communication de monsieur Touré.

Il faut aussi savoir que, suite à sa condamnation, Koffi Ajavon a fait appel. Pendant que l’affaire est pendante devant la cour d'appel, le même va porter plainte au pôle pénal économique et financier, en compagnie de deux nouveaux venus dans l’affaire, messieurs Atiladé Maruf Dewumi Tayewo et N’Dri Koffi Marcellin, le 2 avril 2024. Les motifs : abus de confiance, arnaque et immatriculation frauduleuse de voiture de luxe d’un montant de 415 485 000 FCFA.

En retour, Touré Ahmed Bouah a également porté plainte auprès du parquet contre Ajavon Koffi. Le procureur de la République a même instruit la police criminelle aux fins d’ouvrir une enquête complète sur l’affaire. Les semaines à venir s’annonce palpitante.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Copa Barry rend hommage à Sidy Diallo '' Hier tu étais comme nous, aujourd'hui tu rejoins Tioté ''

Procédure contre Soro, le procureur enfonce le clou : "le siège de ce mouvement politique servait à l’entreposage d’armes"