Baccalauréat 2024 : dernière ligne pour les terminales dans le stress et la peur





baccalaureat-2024-derniere-ligne-pour-les-terminales-dans-le-stress-et-la-peur


C'est la dernière ligne droite pour les élèves de terminale qui s'apprêtent à affronter le baccalauréat 2024. A partir du mardi 4 juin 2024, les séries techniques passeront les épreuves orales. Ils seront suivis, une semaine plus tard, par les autres séries (A, D,C etc.). Puis ils finiront ensemble par les épreuves écrites du 17 au 22 juin.

Pour beaucoup d'entre eux, l'heure n'est plus à l’amusement. Ils se réunissent par petits groupes pour réviser les derniers textes en vue des épreuves orales. D'autres, quant à eux, se concentrent sur l'apprentissage de techniques de dissertation et d'introductions passe-partout (en philosophie).

Dans une salle de classe à Yopougon, dans la soirée du mercredi 29 mai 2024, Christ Emmanuel Kouassi et ses amis révisent les dernières leçons depuis les congés. Ils ont choisi de se mettre ensemble pour travailler, s'encourageant mutuellement et partageant leurs astuces.

« J'aime bien pouvoir profiter des différentes forces de chacun. Par exemple, Serge Kacou est très fort en français, donc il peut m'aider sur les exercices difficiles. Et moi, je suis bon en histoire, donc je peux l'aider à réviser les dates. C'est plus amusant de travailler en équipe. On peut rigoler et se détendre un peu, tout en apprenant. Du coup, on est moins stressés et on se motive les uns les autres. Je trouve qu'on est plus créatifs quand on travaille ensemble. On a plus d'idées et on trouve des solutions plus originales aux problèmes », a déclaré l'élève en classe de terminale série A2.

D'autres élèves préfèrent travailler seuls, dans le calme, à la maison. C'est le cas de Barakaissa Ouattara, qui a accumulé ses cahiers et des manuels autour d'elle. Elle refait des exercices « encore et encore, jusqu'à ce que les concepts rentrent bien dans ma mémoire ».

« Je me sens beaucoup plus efficace quand je travaille seule. Dans ma chambre, je peux me concentrer sur la tâche à accomplir sans me soucier des distractions des autres », explique-t-elle.

Assita apprécie également le fait de pouvoir travailler à son propre rythme. « Quand je suis avec d'autres personnes, j'ai souvent l'impression de devoir aller trop vite ou de rester à la traîne, » confie-t-elle.

Certains parents n'hésitent pas à payer des cours particuliers à leurs enfants. C'est le cas de Karim, dont le père a fait appel à un professeur de mathématique.

La proclamation des résultats est programmée pour le lundi 8 juillet 2024 à 14h00.

Daniel Bini

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Mise en œuvre du PND 2021-2025 : Le Japon s’engage aux côtés de la Côte d’Ivoire

Solidarité : Le Fonds de Prévoyance Militaire(FPM) octroie plus d’1,5 milliards à 324 retraités