Le préfet d’Abidjan avertit : " Les faux médicaments peuvent tuer plus vite que le coronavirus"





le-prefet-dabidjan-avertit-quot-les-faux-medicaments-peuvent-tuer-plus-vite-que-le-coronavirusquot


Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi a mis en garde contre l’utilisation de faux médicaments pour soigner le Coronavirus.

" J’ai entendu parler des faux médicaments que certains de nos frères prennent. Il faut faire attention. Les faux médicaments peuvent tuer plus vite que le coronavirus", a averti, le préfet d’Abidjan dans un post sur sa page facebook.

Il a défendu aux populations de prendre les médicaments qui sont vendus partout dans la rue, que certains prétendent soigner le coronavirus.

"Il faut arrêter l’automédication.  Si tu es malade, rends-toi à l’hôpital parce que les faux médicaments gâtent les reins, le foie, le corps", a-t-il conseiller, encourageant en outre ceux qui sentent qu’ils ont le coronavirus à se rendre dans les centres indiqués car le traitement est cadeau.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Les auteurs de fuite d’anacarde risquent deux à 10 ans de prison et une amende de un à 50 millions Fcfa

Covid-19: Quand les joueurs de football de quartiers défient les mesures barrières