Côte d’Ivoire/ Le transfert des compétences des partis issus du RHDP pour le parti unifié sera connu au congrès ordinaire du 26 janvier





cote-divoire-le-transfert-des-competences-des-partis-issus-du-rhdp-pour-le-parti-unifie-sera-connu-au-congres-ordinaire-du-26-janvier


Le président du comité d’organisation du congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Adama Bictogo a annoncé, mercredi, la création du parti unifié RHDP avec la mise en place des modalités de transfert des compétences des partis membres, lors du congrès prévue le 26 janvier.

«  Le transfert des compétences des partis, des mouvements et associations, qui aujourd’hui fonctionnement conformément à leur règlement intérieur, permettant au RHDP de fonctionner désormais en parti politique, se décidera pendant le congrès », a déclaré Adama Bictogo.

Le congrès est seul souverain à décider des modalités de ce transfert des partis constitutifs du RHDP vers le RHDP en tant que parti, a indiqué le PCO du congrès ordinaire du RHDP, lors d’une conférence de presse tenue mercredi au Parc des sports de Treichville.

Pour Adama Bictogo, le RHDP sera un parti à partir du 26 janvier. “Il n’y a pas ambiguïté sur la création du RHDP”, a-t-il soutenu. Et le nouveau parti parlera au nom du RHDP, les militants et sympathisants de ce parti devront marquer leur adhésion par leur mobilisation et leur adhésion.

Face à l’attitude de certains cadres du RDR qui tergiversent quant à leur adhésion au RHDP, il a déploré le fait que ceux-ci veulent être dans la plateforme de l’opposition ivoirienne en création, “en allant là-bas à midi et le soir, veulent venir au RHDP”.

« C’est un congrès d’adhésion, un moment de clarification. Si tu n’es pas RHDP, tu es dans l’autre plateforme », a-t-il insisté.

Quelque 150 mille personnes sont attendues à ce congrès ordinaire du RHDP annoncé pour le  26 janvier au stade Félix Houphouët-Boigny, au Plateau.

(AIP)

nmfa/cmas

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Situation socio-politique, Bamba Moriféré réplique : "C’est Alassane Ouattara, le problème de la Côte d’Ivoire et même de notre sous-région"

Présentation des mémoires d’Amadou Gon Coulibaly : "J’ai perdu un ami, mais son rêve est en moi" (Patrick Achi)