Marcelle Aka (Super Ebony 2020): "Faire les grands genres dans une rédaction de nos jours, n’est pas facile"





marcelle-aka-super-ebony-2020-quotfaire-les-grands-genres-dans-une-redaction-de-nos-jours-nest-pas-facilequot


Marcelle Aka, journaliste au quotidien L'inter (groupe Olympe) a été sacrée Super Ebony 2020, au cours de la soirée orga isee par l'union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCJ), samedi 23 janvier dans les jardin de l'hôtel "Le President" de Yamoussoukro. Elle succède ainsi à Serge Koléa (RTI).
 "Faire les grands genres journalistes dans une rédaction, n’est pas facile. il faut être humble et accepter les critiques... " a-t-elle declaré. Avant le grand prix  elle a remporté le  prix sectoriel Prix Jean-Pierre Ayé de la meilleure interview et le Prix du meilleur journaliste de la presse écrite. 
Marcelle Aka est la 3e journaliste à raflé le super Ebony après Irène Barth et Traore Tié Médandjé.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Eric Bailly pose ses valises à l'Olympique de Marseille

Défense : La Côte d’Ivoire prendra part à la 12e édition du salon de la Sécurité et de la Défense du Brésil