Covid 19 : Le nombre de cas grimpe, les Ivoiriens s’en foutent





covid-19-le-nombre-de-cas-grimpe-les-ivoiriens-sen-foutent


Depuis le début de cette année 2021, le nombre des cas de personnes  contaminées à la Covid 19 grimpe en Côte d’Ivoire. Pendant plusieurs jours, les cas quotidiens excèdent les 200 et à la date du lundi 25 janvier, les cas actifs de contaminés avaient atteint 1950. Les autorités sanitaires  ont commencé à tirer sur la sonnette d’alarme afin que les populations recommencent à respecter scrupuleusement les mesures barrières que sont essentiellement le lavage régulier des mains à l’eau potable et au savon, le port des cache-nez, la distanciation physique de 1 mètre au moins, etc.

Malgré ces cris d’alarme, le constat est amer sur le terrain. Personne ne semble s’inquiéter de la situation. Dans les administrations publiques et privées, dans les ministères, dans les grandes surfaces, dans les marchés et même dans les hôpitaux, les Ivoiriens se comportent comme si la situation est normale. Sauf dans les transports. Et là encore, c’est parce que les chauffeurs sont traqués par les forces de l’ordre qui leur fixent des amendes.

Absence de dispositifs de lavage de mains, port approximatif de cache-nez, non respect de la distanciation physique ,  personne n’est prudent. Certaines mettent les cache-nez dans leur poche ou leur sac et ne les portent que par contrainte dans les endroits où elles sont obligées pour y accéder. 

Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique semble avoir également démissionné. A part les communiqués laconiques publiés sur sa page officielle Facebook, aucune action ferme n’est visible au sein des populations.

Même les menaces de fermetures des espaces publics et de confinement du grand Abidjan annoncés par le Conseil national de sécurité ne semble pas  faire peur aux Ivoiriens.

Quelques internautes essaient d’appeler les uns et les autres à faire attention à la pandémie qui continue de faire des victimes au sein de la population. Des actions sporadiques qui n’ont aucun effet.

Ces actes d’incivisme ne sont-ils pas de nature à ruiner tous les espoirs que les autorités ivoiriennes ont placées dans ce plan de riposte ?

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Revue de presse: L'annonce de la candidature de KKB et les inondations à Abidjan dominent l'actualité

Revue de presse : le RHDP pêche gros à l’UDPCI et au FPI