Après le coup d’État en Birmanie, une pluie de condamnations internationales





apres-le-coup-detat-en-birmanie-une-pluie-de-condamnations-internationales


Le coup d'État qui aurait été perpétré lundi en Birmanie par l'armée, qui a arrêté la cheffe de facto du gouvernement civil Aung San Suu Kyi et d'autres dirigeants, a entraîné une pluie de condamnations à travers le monde, États-Unis en tête.
Des États-Unis à Singapour, en passant par les Nations unies. Le coup d'État qui aurait été perpétré lundi 1er février en Birmanie, avec l'arrestation par l'armée de cheffe du gouvernement Aung San Suu Kyi et d'autres dirigeants, a entraîné de nombreuses condamnations de la part de pays et organes internationaux. Lire la suite sur france24.fr.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : point de situation sécuritaire à Abidjan et à l’intérieur lundi matin

Législatives 2021: Ouattara investit le "commando" du RHDP