Élection à la FIF : les soutiens des candidats se dévoilent





election-a-la-fif-les-soutiens-des-candidats-se-devoilent

Sory, Drogba et Idriss Diallo comptent sur de puissants soutiens pour remporter l'élection à la présidence de la FIF



Tous les candidats à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) ont déposé leurs dossiers, le week-end dernier. Selon la présidente du Comité de normalisation de la FIF (CONOR-FIF), Mariam Dao Gabala, on a au total 6 prétendants à la succession de feu-Sidi Diallo. Si jusqu'à présent, certains des soutiens de ces derniers étaient restés muets, depuis quelques jours, ils se dévoilent. C'est le cas d'anciens footballeurs qui ne s'étaient pas prononcés en faveur de qui que ce soit.
C'est le cas d'un regroupement de footballeurs, toute générations confondues, qui a clairement affiché son soutien à Didier Drogba. Parmi eux, on peut citer Eric Babou, Kanté Seydou Badjan, Kandia Traoré, Didier Angan, Koutouan Nantcho Antony, Sam Abouo Dominique, Blaise Kouassi, Lago Patrice Gbrogbo, Baky Koné, Lué Biagné Ruffin, Gba Bernadin, etc. Plus récemment, Boka Arthur a ajouté son nom aux anciens joueurs qui soutiennent Drogba : « Moi, je soutiens Didier Drogba parce que je suis sûr qu’à travers ce nom-là, le football ivoirien renaîtra de ses cendres au niveau national comme international. En plus, son programme, qui est la renaissance, veut tout dire (…) pour finir, il a été lui-même joueur et un très grand nom du foot, donc il ne viendra pas pour faire n’importe quoi. Il a sa propre image à préserver. »
Gadji Céli, ancien capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, avec beaucoup de nuances, a avoué soutenir le candidat Idriss Diallo, le candidat de son club.
"Si on demande mon avis profond, on peut essayer qu'un footballeur soit président de la fédération pour voir ce que ça va donner. Sory Diabaté et Idriss Diallo sont des gens qui peuvent apporter leur expérience... Didier Drogba, c'est mon petit frère. Tous les trois, sont des gens que je connais. Mais ... je suis vice-président de l'Asec Mimosas et le candidat que mon club va choisir, c'est celui-là que je choisis. Je ne peux pas désavouer mon président Me Ouegnin... ».
Sory Diabaté quant à lui a bénéficié d'un soutien de taille la semaine dernière. Celui du vieux Abdoulaye Diallo, le père du défunt Sidi Diallo, ex-président de l'ancien Comité exécutif de la FIF. Ce dernier, conseiller de feu le président Félix Houphouët-Boigny, est aujourd'hui beaucoup consulté dans la sphère politique.
À côté de lui, Sory Diabaté peut compter sur le soutien d'anciens joueurs comme Zokora Didier, Kader Kéita…, qui, très tôt se sont engagé à ses côtés.
Il faut dire que chacun de ses candidats a des soutiens influents et puissants qu'ils gardent comme leurs jokers et qui peuvent à tout moment entrer en jeu.
Au total, il faut retenir que c'est une élection de soutiens et de réseaux à laquelle les amoureux de football assisteront le 23 avril 2022.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Législatives 2021: Des ambassadeurs de la paix lancent un message aux ivoiriens

Ouattara humilié, ils s’en foutent