Veille stratégique et intelligence économique : Les 12 Districts de Côte d’Ivoire en formation





veille-strategique-et-intelligence-economique-les-12-districts-de-cote-divoire-en-formation

Une vue des séminaristes



Dans le souci de renforcer les capacités des Directeurs du Développement et de la Planification des Districts autonome de Côte d’Ivoire, en veille stratégique et intelligence économique, le ministère du plan et du développement organise depuis le mercredi 24 aout 2022, un séminaire de formation à Yamoussoukro.

Le Directeur de Cabinet adjoint, Professeur Clément Kouakou, représentant la Ministre Nialé Kaba, qui a procédé à l’ouverture de l’atelier, a expliqué que cette rencontre fait partie des nombreuses activités par lesquelles, le Bureau national de la prospective et de la veille stratégique entend promouvoir la culture de veille stratégique et d’intelligence économique auprès des acteurs techniques et la communauté nationale.

«Ces activités participent de la mise en place du mécanisme institutionnel de veille stratégique (MIVS) qui a été agréé par le Gouvernement ivoirien lors du Conseil des Ministres du 30 septembre 2015, pour suivre et opérationnaliser les résultats de la quatrième étude nationale prospective Côte d’Ivoire 2040 », a-t-il indiqué.

Il a ajouté par ailleurs, que cet atelier « se veut une opportunité d'échanges et de partage d’expériences » qui aidera à répondre concrètement aux attentes des opérations de surveillance de l’environnement concurrentiel. Le collaborateur de la Ministre Nialé Kaba a, pour finir, exhorté les acteurs à une participation active et effective, gage d’une dissémination et d’un relais efficaces du MIVS

Avant lui, le secrétaire général du bureau national de la prospective et de la veille stratégique, Pokou Koffi,  a rappelé les objectifs de la veille stratégique tout en invoquant son importance dans le développement de notre pays, « la veille stratégique a pour objectif, entre autres, de surveiller les environnements interne, intermédiaire et international de la Côte d’Ivoire pour cerner les risques et saisir les opportunités en vue de mitiger les effets des chocs aussi bien internes qu’externes sur les évolutions futures du pays…Elle s’avère donc être un outil déterminant pour accroître la proactivité de l’Etat de Côte d’Ivoire», a précisé

Rappelons que cet atelier qui se tient sur trois (3) jours abordera 3 points essentiels notamment, les enjeux et concepts de la veille stratégique et de l’intelligence économique, la méthodologie de veille et les techniques de diffusion et de sécurité de l’information.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

FIF : la passation des charges entre Idriss Diallo et le Comité de normalisation reportée au 4 mai

Aïcha Koné répond à Touré Alpha Yaya et charge encore