Planification du développement en Côte d’Ivoire : Le manuel de procédure de réalisation des études prospectives sectorielles validé à Adzopé





planification-du-developpement-en-cote-divoire-le-manuel-de-procedure-de-realisation-des-etudes-prospectives-sectorielles-valide-a-adzope

une vue des participants à l'atelier



Dans le souci de permettre l’appropriation des outils de pilotage qui visent à anticiper les différentes tendances d’évolution afin d’être compétitifs sur l’échelle internationale,  le ministère du Plan et du Développement, à travers le Bureau national de la prospective et de la veille stratégique (BNPVS), a élaboré un manuel de procédures de réalisation des études prospectives sectorielles.

Un communiqué rendu public par le ministère du Plan et du Développement, nous informe que la validation de ce manuel s’est faite, du mardi 08 au jeudi 10 novembre 2022, au cours d’un atelier qui a réuni plusieurs cadres des institutions de la République, des ministères techniques, des établissements publics nationaux, et du secteur privé,  à Adzopé.

Au nom de la ministre du Plan et du Développement, le secrétaire général du BNPVS a situé le contexte de cette rencontre, « si les collectivités territoriales disposent d’un cadre d’orientation méthodologique pour conduire les études de prospective territoriale, ce n’est pas encore le cas des entités techniques. C’est tout l’intérêt du présent atelier qui vise à restituer les résultats de la mission technique d’élaboration du projet de manuel de procédures de réalisation des études prospectives sectorielles en vue de recueillir les avis et observations de ses potentiels utilisateurs et faciliter son appropriation », a déclaré  Professeur Pokou Koffi. En outre, il a souligné l’importance du manuel qui pour lui, est un outil indispensable pour rendre les secteurs plus compétitifs afin d’assurer la transformation structurelle de notre économie.

Pour ce faire, selon  le document, il  a demandé aux participants de s’approprier cet important outil qui leur permettra d’anticiper les tendances émergentes et de s’imposer comme des référents dans leurs domaines respectifs.

Représentant le préfet de la région de la Mé, la secrétaire générale de préfecture,  Félicitée Lago épouse Dadi, a félicité les organisateurs de cet atelier, pour « l’intérêt accordé à la culture de l’anticipation et à la compétitivité des secteurs qui constituent des déterminants fondamentaux pour la Côte d’Ivoire ».

 Notons que la Côte d’Ivoire dispose depuis septembre 2015, de sa quatrième Étude Nationale Prospective « Côte d’Ivoire 2040 » (ENP-CI 2040), Et la réalisation de ces études prospectives sectorielles permettra d’inscrire les Plans des acteurs concernés dans une perspective de long terme et facilitera leur articulation au PND en cours.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Mariatou Koné appelle à la remobilisation des acteurs pour relever les défis de la qualité de l’éducation

Covid-19 : l'ambassadeur des États-unis en Côte d'Ivoire placé en quarantaine