Municipales 2023 : Après la désignation d’Adama Bictogo comme candidat à Yopougon : Des militants crient leur colère





municipales-2023-apres-la-designation-dadama-bictogo-comme-candidat-a-yopougon-des-militants-crient-leur-colere

La désignation d'Adama Bictogo comme candidat du RHDP aux municipales 2023 à Yopougon fait grincer des dents



Dans une vidéo qui a circulé ce dimanche 20 novembre 2022 sur les résaux sociaux, des militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de la commune de Yopougon, dénoncent la désignation d’Adama Bictogo comme candidat du parti au pouvoir dans leur circonscription, aux prochaines élections municipales.

Pour les protestataires, les leaders de leur parti n’ont pas pris le soin de consulter les départements qu’eux-mêmes ont appelé à élire il y a quelques mois.

A lire aussi: Révision de la liste électorale: Amadou Koné mobilise à Bouaké et Brobo

« Au niveau du RHDP dans toute la Côte d’Ivoire, nous avons eu des élections et des départementaux ont été élus. D’un point de vue politique, je pense que c’est pour écouter la base que nos leaders politiques ont voulu ces élections. Si après le choix des départementaux qui sont l’oreille des populations du RHDP que nous sommes, on doit  nous imposer des candidats, je crois que c’est pas Yopougon qui est victime, mais tous les départementaux de Côte d’Ivoire » dénonce le porte-parole du collectif.

Pour lui, les départementaux sont la courroie de transmission entre la base et les leaders. Il dit ne pas comprendre alors pourquoi le parti veut outrepasser ces derniers.

« Nous disons non et nous n’allons pas accepter cette manipulation qui est dangereuse pour notre victoire à Yopougon. Nous risquons de perdre les élections », a-t-il argumenté. Pour mieux se faire entendre, le collectif menace de bloquer la liste des nouveaux majeurs qu’ils sont en train d’établir, « jusqu’à ce que nos leaders nous répondent avec la vérité et la sincérité », ajoute t-il.

A la fin de la vidéo, tous scandaient « C’est Issouf Coulibaly que nous connaissons ici à Yopougon. Donc c’est lui ou rien ».

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Athlétisme, Mondiaux 2019 : Ta Lou prête à casser la baraque à Doha

Russie : une fusillade éclate dans une université et fait six morts et plusieurs blessés