Pour avoir affiché sa nudité sur les réseaux sociaux, Lolo Beauté sanctionnée





pour-avoir-affiche-sa-nudite-sur-les-reseaux-sociaux-lolo-beaute-sanctionnee


La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a produit un communiqué, ce mardi 28 février 2023, dans lequel elle a pris des sanctions contre l'influenceuse Lolo Beauté.

Cette structure de régulation a pris la mesure du «retrait immédiat» de la vidéo de la sœur cadette de Camille Makosso dans laquelle elle expose sa partie intime. Parce que, déclare la HACA, elle la trouve abjecte «tant par les images que par les commentaires». Elle a aussi décidé de la restriction du compte Meta de la compagne de l'artiste Tièsco le Sultan pour une période de 30 jours et de la non-certification (monétisation) de ce compte, en lien avec les vidéos incriminées.

La HACA a rappelé l’article 80 bis de la loi 2017-868 du 27 décembre 2017, telle que modifiée par la loi 2022-979 du 20 décembre 2022 portant régime juridique de la communication audiovisuelle. Cette disposition stipule que «la diffusion de contenus audiovisuels de toute plate-forme de blogueur, activiste ou influenceur disposant de plus de 25 000 abonnés en ligne, n’a pas de caractère de correspondance privée et est par conséquent soumise au respect des principes généraux de la communication audiovisuelle».

C'est en fin de semaine dernière que Lolo Beauté, depuis un centre d’épilation, à Bordeaux, en France, a fait une vidéo en direct. Au moment de lui appliquer de la cire, elle a laissé glisser sa serviette dévoilant ces parties intimes. La vidéo a très vite fait le tour de la toile. De nombreux internautes se sont dits choqués par la scène.

 

S.F. (Stg)

En lecture en ce moment

Le président du Sénat veut voir Ouattara, Bédié et Gbagbo rassemblés autour d’une même table

Côte d’Ivoire/ Crise au Fpi: Le retour de Gbagbo va conforter le parti, selon Affi