Coopération: Alassane Ouattara se félicite de l’augmentation du volume des échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Italie





cooperation-alassane-ouattara-se-felicite-de-laugmentation-du-volume-des-echanges-commerciaux-entre-la-cote-divoire-et-litalie

La chaleureuse poignée de main, signe de l’excellence des relations entre l’Italie et la Côte d’Ivoire



Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, recevant mercredi, au Palais présidentiel, son homologue d’Italie, Sergio Mattarella qui effectue une visite officielle de 72 heures (2 au 4 avril 2024) en Côte d’Ivoire s’est félicité des échanges commerciaux globaux qui est en constante hausse entre les deux pays.

« Nous avons passé en revue la coopération entre nos deux pays et nous nous sommes félicités du dynamisme et du renforcement des relations au cours de ces dernières années. En effet, le volume des échanges commerciaux bilatéraux globaux est en constante hausse. Il est passé de 483 millions d’euros en 2021 à plus de 595 millions d’euros en 2022, soit une hausse de plus de 23 % », a déclaré Alassane Ouattara au sortir d’un tête-à-tête de plus d’heure avec le président italien.

Alassane Ouattara dit avoir noté avec satisfaction, l’implantation d’environ 80 entreprises italiennes en Côte d’Ivoire. Et de se féliciter à cet égard, de la « fructueuse collaboration » avec ENI (groupe italien dont l’activité porte historiquement sur l’exploration, la production et la distribution du pétrole et du gaz naturel) qui a récemment fait la découverte avec Petroci, d’importants gisements de pétrole et de gaz pour des investissements de 9 et 6 milliards de dollars, respectivement pour Baleine et Calao.

Outre le pétrole et le gaz, le chef de l’Etat ivoirien dit avoir encouragé les entreprises italiennes à s’intéresser également à la transformation du cacao, dont la Côte d’Ivoire est premier pays exportateur, de même que l’anacarde.

En réponse, Sergio Mattarella tout en saluant la grande croissance économique de la Côte d’Ivoire envisage la possibilité d’implantation d’autres entreprises italiennes en collaboration avec les entreprises locales, notamment dans le secteur de la production du cacao « parce que c’est une production fondamentale pour la Côte d’Ivoire ».

« Nous avons également une collaboration dans le domaine énergétique avec nos deux sociétés respectives ENI et Petroci qui ont découverte deux gisements importants et nous devons essayer de faire en sorte que la Côte d’Ivoire deviennent un pays protagoniste dans le domaine énergétique », a ajouté M. Matterella, insistant sur l’importance de la découverte de ces deux gisements.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Covid 19: Le point de la situation de la maladie à coronavirus du 10 juin 2020.

Covid-19 : le point de la situation du dimanche 02 août 2020